La mer, un élément clé de la relance du projet européen  
La mer, un élément clé de la relance du projet européen

"La mer est un sujet d’avenir, crucial pour lutter contre le changement climatique, produire l’énergie de demain, assurer notre alimentation et notre santé, contribuer à notre qualité de vie et à nos emplois. Notre Comité ne doit pas se limiter à adopter des rapports mais s’affirmer comme un entrepreneur de politiques européennes. La mer est pour le Comité européen des régions une formidable opportunité de valoriser son rôle et ses missions", a souligné Christophe Clergeau (FR/PSE), conseiller régional des Pays de la Loire et membre du Comité européen des Régions (CdR), lors de sa session plénière du 12 mai à Bruxelles.

La «Croissance bleue» est la stratégie à long terme de l'Union européenne visant à soutenir la croissance durable dans les secteurs marin et maritime. Elle reconnaît que les mers et les océans offrent un potentiel considérable en matière d'innovation et de croissance, l'économie «bleue» représentant 5,4 millions d'emplois et une valeur ajoutée brute de près de 500 milliards d'euros par an. La présidence maltaise et la conférence ministérielle organisée le 20 avril à Malte offrent une occasion unique de donner une impulsion nouvelle à la stratégie en cours.

"Pour le Comité européen des régions, la mer ne doit plus être seulement un objet de projets mais devenir un objet de politique. Tous nos efforts ainsi que les acquis de la 'déclaration de Malte' adoptée récemment, n’auront pas de sens si le Conseil ne fixe pas un nouveau cadre de gouvernance, et ne donne pas un mandat clair à la Commission pour engager rapidement de nouveaux projets. Nous proposons la mobilisation d’un vice-président de la Commission, la tenue d’un "Conseil mer" annuel, et la rédaction d’un livre blanc intitulé «La mer au cœur de l’Europe », pour assurer la transversalité nécessaire, élaborer et piloter la feuille de route dont nous avons besoin", a déclaré Christophe Clergeau, auteur du rapport «Une nouvelle étape pour la politique européenne de croissance bleue» .

Selon le CdR, la stratégie maritime européenne ne pourra donner des résultats que si les éléments suivants sont mis en place:

· coopération régionale transfrontalière renforcée;

  • moyens de financement appropriés;

· élaboration, par les régions côtières et maritimes européennes, de stratégies locales visant à promouvoir les particularités locales;

· adoption d'un cadre politique renforcé pour la participation des entreprises privées à l'économie bleue.

Dans son rapport, Christophe Clergeau demande notamment:

· le renforcement de l’aide en faveur de la recherche, du développement et de l’innovation, en prévoyant que 10 % des projets du programme-cadre de l'UE sur la recherche soient consacrés à la recherche marine et maritime;

· la création d’un fonds d’investissement spécifique en faveur de l’«économie bleue»;

· des investissements stratégiques dans les secteurs clés de l’économie bleue, comme les industries maritimes et les biotechnologies marines;

· d'aller au-delà de l’objectif de 27 % de production d’énergie renouvelable d’ici à 2030 que s’est fixé l’Union.

Notes:

La croissance bleue est la stratégie à long terme visant à soutenir la croissance durable dans les secteurs marin et maritime dans leur ensemble. Les mers et les océans sont des moteurs de l’économie européenne et offrent un potentiel considérable en matière d’innovation et de croissance. La croissance bleue représente la contribution du secteur maritime à la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. L'économie «bleue» représente environ 5,4 millions d'emplois et produit une valeur ajoutée brute de près de 500 milliards d'euros par an. Cependant, la stratégie met en exergue plusieurs domaines dans lesquels le secteur recèle un potentiel supplémentaire de croissance. Promouvoir l’économie bleue est l’une des priorités de Malte durant sa présidence du Conseil.

Documents pertinents :

- Rapport de la Commission européenne sur la stratégie de croissance bleue: vers une croissance et des emplois plus durables dans l’économie bleue (en anglais) – 31/03/2017

- Projet de déclaration des ministres européens chargés de la politique maritime intégrée en matière de croissance bleue (en anglais) – 27/03/2017

- Avis du Comité des régions sur l’innovation dans l’économie bleue: «L'innovation dans l'économie bleue: réaliser le potentiel de création d’emplois et de croissance de nos mers et océans» , rapporteur: Adam BANASZAK (PL/ECR)

- Avis du Comité des régions sur la Croissance bleue: La croissance bleue: des possibilités de croissance durable dans les secteurs marin et maritime; rapporteur: Adam BANASZAK (PL/ECR)

 

Contact:
Wioletta Wojewódzka
tél. +32 2 282 2289
wioletta.wojewodzka@cor.europa.eu