Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Vote en Commission AGRI du Parlement européen: le rôle des régions renforcé dans la gestion de la PAC  
Le Comité européen des régions se félicite du rôle donné aux régions dans la gestion de la PAC mais regrette un certain manque d'ambition dans la redistribution des paiements directs et la transition vers des modes de production durable.

Suite à l'adoption du rapport sur les plans stratégiques PAC par la commission AGRI, le Comité européen des régions (CdR) salue la prise en compte le rôle des régions dans la gestion et la mise en œuvre de la PAC et la volonté de mieux assurer la transition vers des modes de productions plus durables. Il regrette néanmoins que le rapport ne propose pas une véritable redistribution des paiements uniques.

« Nous nous réjouissons que le rapport mentionne clairement le rôle des régions en tant qu’autorités responsables de la gestion de la future PAC notamment dans les articles 118 et 119. Ce soutien est essentiel, à un moment où les États membres préconisent une recentralisation de la PAC », souligne Karl-Heinz Lambertz (FR/PSE), président du CdR.

En ce qui concerne la transition vers des modes de productions plus durables, le CdR salue la proposition de mieux rémunérer les producteurs pour les services agro-environnementaux et de consacrer au moins 15% de l'enveloppe budgétaire aux eco-dispositifs mais estime que la commission AGRI aurait dû aller encore plus loin et suivre les recommandations du CdR et de la Commission ENVE afin de porter ce seuil à 30%. "Nous demandons également que des objectifs européens communs chiffrés mesurables pour les plans stratégiques nationaux soient intégrés au règlement afin limiter les distorsions de concurrence entre Etats Membres et pour répondre aux enjeux climatiques et environnementaux " explique le rapporteur du CdR sur la réforme de la politique agricole commune (PAC) Guillaume Cros (FR/PSE) , Vice-président de la Région Occitanie.

Concernant la redistribution des paiements directs, le CdR regrette que la Commission AGRI ne se soit pas prononcée en faveur d'une convergence externe à 100% et d'une enveloppe significative dédiée aux paiements redistributifs. Si la Commission AGRI a bien repris la demande du CdR de limiter la prise ne compte des coûts salariaux à 50% pour le plafonnement, le CdR regrette que le rapport prévoit des exceptions à l'application de ce plafonnement.

Informations complémentaires:

Avis du CdR sur " La PAC post 2020 "

Contact:

Wioletta Wojewodzka

Tel. +32 2 282 22 89

wioletta.wojewodzka@cor.europa.eu