Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
L’Europe sociale et l’évolution démographique, des priorités de premier plan pour la commission SEDEC en 2020  

La commission SEDEC du Comité européen des régions a entamé son nouveau mandat avec un débat sur les initiatives de la Commission européenne visant à renforcer la dimension sociale de l’Union européenne. Lors de sa réunion du 24 février, ses membres ont également adopté un avis invitant instamment à relever les défis démographiques à tous les niveaux de gouvernement et dans toutes les politiques de l’Union. Ces deux thèmes comptent parmi les grandes priorités du programme de travail de la commission SEDEC pour 2020 .

La Commission européenne a publié en janvier une communication sur le thème « Une Europe sociale forte pour des transitions justes », qui fixe le cadre général des initiatives législatives à venir dans le domaine de la politique sociale, telles que celles liées à des salaires minimums équitables, à un régime européen de réassurance chômage et à une garantie pour la jeunesse renouvelée. Joost Korte , directeur général de la direction générale de l’emploi et des affaires sociales de la Commission européenne, a insisté sur la nécessité de gérer les transformations rapides induites par le changement climatique et la numérisation, ainsi que l’évolution démographique (dépeuplement) et les effets de la mondialisation. Il a également évoqué la question du statut des travailleurs de plateforme.

Anne Karjalainen (FI/PSE), membre du conseil municipal de la ville de Kerava élue présidente de la commission SEDEC en février, à l’entame du nouveau mandat de cinq ans du CdR, a affirmé: «Mettre en œuvre le socle européen des droits sociaux implique de garantir à chacun un niveau de vie décent, d’accroître le nombre de personnes au travail et d’offrir des emplois de qualité, de prendre des mesures appropriées pour réduire la pauvreté, de protéger la jeunesse et d’assurer l’égalité des chances pour tous. Les régions et les villes partagent ces objectifs et soulignent qu’un meilleur suivi au niveau local et régional est nécessaire pour formuler des politiques efficaces.»

Plus tard dans l’année, la Commission européenne publiera un nouveau rapport sur les incidences de l’évolution démographique ainsi qu’un livre vert sur le vieillissement. Le projet d’avis du CdR intitulé « Le changement démographique: propositions pour en mesurer les effets négatifs dans les régions de l’UE et les contrer » attire l’attention sur le fait que le vieillissement de la population européenne, les faibles taux de natalité et une répartition de plus en plus inégale de la population appellent une réponse politique cohérente à tous les niveaux de gouvernance et dans toutes les politiques de l’Union. Les recommandations élaborées par le rapporteur János Ádám Karácsony (HU/PPE), membre du gouvernement local de Tahitótfalu, seront adoptées lors de la prochaine session plénière du CdR des 25 et 26 mars.

En outre, la commission SEDEC prépare actuellement des avis sur le tableau de bord de l’innovation régionale , qui fournit une évaluation comparative des performances en matière de recherche et d’innovation dans l’ensemble de l’Union, et sur le livre blanc sur l’intelligence artificielle que vient de publier la Commission européenne. Les rapporteurs de ces avis sont, respectivement, Mikel Irujo (ES/AE), directeur général pour l’action extérieure du gouvernement de Navarre, et Guido Rink (NL/PSE), échevin d’Emmen.

La commission SEDEC est la commission de la politique sociale, de l’éducation, de l’emploi, de la recherche et de la culture du CdR. Elle est l’une des six commissions thématiques du Comité.

Contact:

pressecdr@cor.europa.eu

Share: