Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Plus d’importance pour les régions et les villes dans le programme de l’Union européenne en matière de recherche et d’innovation  

Les membres du Comité européen des régions saluent l’attention accrue que la Commission porte aux écosystèmes d’innovation régionaux et locaux. Le 30 septembre dernier, la Commission a publié une communication intitulée «Un nouvel espace européen de la recherche pour la recherche et l’innovation» . Elle promet un soutien stratégique et coordonné aux régions et aux villes, en s’appuyant sur des initiatives fructueuses telles que la plateforme d’échange de connaissances ou «La science à la rencontre des régions», qui seront promues à un niveau stratégique.

Le 1 er  octobre dernier, la commission de la politique sociale, de l’emploi, de la culture, de l’éducation et de la recherche (SEDEC) du CdR a organisé un débat avec Jean-Éric Paquet , directeur général en charge de la recherche et de l’innovation à la Commission européenne (DG RTD). M. Paquet a mis en avant les expériences pertinentes réalisées dans le cadre de la plateforme d’échange de connaissances, un concept élaboré conjointement par le CdR et la DG RTD pour présenter des solutions nouvelles en matière de recherche-innovation (R&I), des produits innovants et des bonnes pratiques élaborées en réponse aux défis sociétaux qu’il appartient aux régions et aux villes d’Europe de relever.

Anne Karjalainen (FI/PSE), présidente de la commission SEDEC, a déclaré: «Nous accueillons très favorablement l’intention de la Commission de renforcer davantage la coopération stratégique avec le Comité européen des régions au moyen de la plateforme d’échange de connaissances. Les collectivités locales et régionales sont la clé de voûte du processus d’approfondissement à la fois de l’espace européen de la recherche et de l’espace européen de l’éducation, qui est une étape essentielle pour permettre à l’Europe de s’adapter aux transitions verte et numérique en cours.»

Christophe Clergeau (FR/PSE), conseiller régional des Pays de la Loire, dirigera les travaux du CdR relatifs à la communication sur l’espace européen de la recherche. Le projet d’avis sera adopté lors de la prochaine réunion de la commission SEDEC, le 25 novembre prochain. Le rapporteur nouvellement désigné a souligné qu’ «il reste nécessaire de conforter le rôle des collectivités locales et régionales dans la gestion des programmes de recherche, et d’accroître les synergies entre la R&I et la politique de cohésion. L’espace européen de la recherche devrait permettre une approche plus large où toutes les parties prenantes coopèrent, et évoluer dans le sens d’une synergie avec l’espace européen de l’éducation.»

Au cours de l’échange de vues avec M. Paquet, directeur général de la DG RTD, plusieurs membres ont également fait part de leurs préoccupations concernant le fossé qui existe en matière d’innovation entre les régions européennes, et qui risque de s’accentuer à cause du phénomène de la fuite des cerveaux. Matteo Bianchi , vice-président de la commission SEDEC (IT/ECR), conseiller municipal de Morazzone, a suggéré d’apporter un soutien aux entreprises qui investissent pour l’innovation dans les régions moins développées, et de prévoir des mesures fiscales d’incitation en leur faveur.

M. Paquet a conclu que «l’Europe doit unir ses efforts dans tous les domaines d’action politique et travailler avec les citoyens pour faire en sorte que la R&I soit non seulement la meilleure science au monde grâce à des innovations radicales, mais aussi un cadre politique qui offre des connaissances et des solutions aux besoins de l’Europe en matière de transition numérique et verte et d’intelligence artificielle».

Le Centre commun de recherche de la Commission a publié cette semaine le rapport de fin de mandat sur le projet pilote «La science rencontre les parlements et les régions» , concluant qu’il est nécessaire d’améliorer encore l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes à tous les niveaux de gouvernement.

Lors de sa session plénière des 12 , 13 et 14 octobre prochains, le CdR adoptera un avis sur «Le tableau de bord de l’innovation régionale et ses effets sur les politiques régionales de terrain» de la Commission européenne (rapporteur:  Mikel Irujo Amezaga , ES/AE) dont la prochaine édition sera publiée en 2021. Le CdR publiera également le premier baromètre régional et local annuel, qui s’attache tout particulièrement aux effets de la COVID-19 dans les régions de l’Union européenne.

Pour de plus amples informations:

Lors de la réunion du 1 er  octobre, les membres de la commission SEDEC ont tenu, dans la perspective de leur adoption lors de la réunion du 25 novembre prochain, un débat préliminaire sur les deux projets d’avis suivants:

Sont désignés les nouveaux rapporteurs suivants:

  • Yoomi Renström (SE/PSE), conseillère municipale d’Ovanåker, pour l’avis intitulé «Une Union de l’égalité: plan d’action de l’UE contre le racisme 2020-2025»;
  • Gillian Coughlan (IE/Renew Europe), membre du conseil du comté de Cork, pour le «Digital Education Action Plan 2021-2027. Resetting education and training for the digital age (le plan d’action en matière d’éducation numérique 2021-2027: repenser l’éducation et la formation à l’ère du numérique);
  • Emil Boc (RO/PPE), maire de Cluj-Napoca, pour la mise en place d’un espace européen de l’éducation à l’horizon 2025;
  • Christophe Clergeau (FR/PSE), conseiller régional des Pays de la Loire, pour un nouvel EER pour la recherche et l’innovation.

Contact:

pressecdr@cor.europa.eu

Share: