Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
La lutte contre les inégalités en matière de santé au sein de l’Union ‎ passe par la réduction de la pollution  

La plateforme des parties prenantes «zéro pollution», une initiative conjointe du Comité européen des régions (CdR) et de la Commission européenne, a tenu sa deuxième réunion le 25 avril, au cours de laquelle elle a mis l’accent sur la santé et le plan d’action «zéro pollution», qui joue un rôle clé dans la réduction de la pollution de l’eau, de l’air et du sol, et des inégalités en matière de santé au sein de l’Union.

La lutte contre les inégalités en matière de santé au sein de l’Union constitue un défi qui peut et doit être relevé sans délai, notamment moyennant le plan d’action «zéro pollution» et son initiative phare spécifique axée sur la réduction des «inégalités en matière de santé grâce à une pollution zéro». Il s’agit d’un des messages clés partagés par les participants lors de la deuxième réunion de la plateforme des parties prenantes «zéro pollution» qui s’est tenue le 25 avril et a permis de mettre en avant les répercussions dramatiques que la pollution de l’environnement a sur la santé humaine — 17 % des cancers du poumon sont dus à la pollution atmosphérique et 11 % des décès prématurés dans l’Union sont dus à la pollution de l’environnement. Outre la réduction de la pollution de l’eau, de l’air et du sol, la nouvelle plateforme aura dès lors également pour objectif principal de contribuer à améliorer la santé publique et à réduire les inégalités en matière de santé, étant donné que des groupes spécifiques de citoyens sont davantage exposés ou vulnérables à la pollution et ses répercussions sur la santé.

Marieke Schouten (NL/Les Verts), coprésidente de la plateforme des parties prenantes «zéro pollution» et échevine de la commune de Nieuwegein, a déclaré: «La plateforme des parties prenantes "zéro pollution" constitue une étape cruciale dans la réalisation des ambitions du pacte vert de l’Union européenne.Assurer l'égalité d’accès à la santé à tous les citoyens de l’Union grâce une pollution zéro est primordial pour construire une Europe plus résiliente et respectueuse de l’environnement.La science et l’innovation sont des outils novateurs qui peuvent apporter une contribution majeure à la mise en œuvre d'actions concrètes de lutte contre la pollution.» Marieke Schouten, rapporteure du CdR sur le dossier «zéro pollution», a également souligné que les différents domaines et activités thématiques relatifs à l'objectif «zéro pollution» sont compatibles avec l’initiative phare «Pacte vert – Investir l’échelon local» du CdR.

Patrick Child, directeur général adjoint de la DG Environnement, Commission européenne, et coprésident de la plateforme des parties prenantes «zéro pollution», a affirmé: «Le pacte vert pour l’Europe et notamment les efforts que nous déployons dans le cadre de l'objectif «zéro pollution» sont d’autant plus nécessaires compte tenu de la crise actuelle et de l’invasion russe de l’Ukraine.Le défi de la sécurité énergétique soulevé dans le plan REPowerEU de la Commission exige l’accélération sans délai de la décarbonation et du déploiement des énergies renouvelables, ce qui devrait directement favoriser la réalisation des objectifs «zéro pollution» de l’Union.Cette plateforme permet d’avancer de concert avec des parties prenantes et partenaires essentiels afin de garantir aux citoyens un maximum d’avantages en matière de protection de l’environnement et de santé publique.»

Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l’Agence européenne pour l’environnement, a souligné: «La réalisation de l’ambition «zéro pollution» est un processus lent mais continu.Nous devons améliorer le niveau de santé au sein de l’Union, tout en réduisant les inégalités.» Il a également mis l’accent sur la nécessité de prévenir, notamment à travers le plan d’action «zéro pollution», les maladies provoquées ou aggravées par la pollution afin d’assurer une meilleure qualité de vie aux citoyens de l’Union, tout en protégeant l’environnement.

Les membres de la plateforme ont également examiné les propositions de la Commission dans le cadre de l’initiative relative aux produits durables et de la révision de la directive relative aux émissions industrielles. Ces initiatives tendent à réduire la pollution et à promouvoir la circularité de la consommation et de la production, conformément aux objectifs du pacte vert pour l’Europe. Les participants ont fait remarquer que la science et l’innovation apportent de nouvelles solutions qui permettent de lutter contre la pollution de l’environnement, et que ces outils doivent être déployés et appliqués aux niveaux local et régional en particulier.

Lors de la présentation de l’avis du CdR sur les missions d’Horizon Europe, le président de la région de Helsinki, Markku Markkula (FI/PPE) a souligné que les «missions» sont des instruments novateurs et indispensables qui peuvent grandement favoriser la réalisation des objectifs «zéro pollution». Il a souligné que «nous devons construire une nouvelle culture du travail fondée sur le partage des connaissances afin de réduire l’écart entre le monde universitaire, les experts industriels et les décideurs politiques.»L’ancien président du CdR a conclu en rappelant que «des activités de prospective sont essentielles pour comprendre les flux d’informations importants et pour appliquer les connaissances partagées en conciliant culture, apprentissage, renforcement des capacités et recherche.Il est nécessaire d’investir davantage dans la recherche et l’innovation afin de développer notre action positive en matière de carbone car elle contrebalance la pollution et notre empreinte carbone.À cette fin, nous devons associer les partenaires industriels et les acteurs économiques.»

Les participants ont également profité de l'occasion pour discuter de l’adoption du programme de travail 2022-2024 de la plateforme. La troisième réunion de la plateforme des parties prenantes «zéro pollution» est prévue en octobre 2022. L’invitation à la prochaine réunion et des informations concernant des ateliers et autres manifestations sont disponibles sur la page web de la plateforme.

Contexte:

La première réunion de la plateforme des parties prenantes «zéro pollution» s’est tenue le 16 décembre 2021 en présence de Virginijus Sinkevičius, commissaire à l’environnement, aux océans et à la pêche, et d’Apostolos Tzitzikostas, président du Comité européen des régions et gouverneur de la région de Macédoine centrale en Grèce. Le communiqué de presse est disponible ici et vous pouvez visionner la session à cette adresse.

Contacts:

David Crous

Tél. +32 (0)470 881 037

David.Crous@cor.europa.eu

Theresa Sostmann

Tél. +32 2282 2457

Theresa.Sostmann@cor.europa.eu

Partager: