Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Ossi Martikainen devient le président de la commission NAT  

M. Ossi Martikainen (Finlande, ADLE) conseiller municipal de Lapinlahti, a été élu président de la commission des ressources naturelles (NAT) du Comité européen des régions. Les domaines de compétence de cette commission sont notamment la politique agricole commune, celles de la pêche, des denrées alimentaires, la consommation, la politique de santé et le tourisme.

M. Martikainen est membre du Comité européen des régions (CdR) depuis 2004. Il a été le rapporteur d’avis qui ont fait date, notamment ceux consacrés à la réduction du gaspillage alimentaire et à l’aide alimentaire de l’Union au profit des plus démunis. Il représente par ailleurs le CdR au sein de la plateforme de la Commission européenne sur la réduction et la prévention du gaspillage alimentaire en Europe.

«Je suis fier que les membres du CdR m’aient confié, pour les deux ans et demi à venir, la direction de cette commission. Ses compétences sont étendues, et les sujets que nous y abordons rejoignent les préoccupations des citoyens européens, qu’il s’agisse de l’alimentation saine, de l’agriculture et de la pêche locales, des voyages ou de la possibilité de recevoir une assistance médicale dans son pays comme à l’étranger. Notre avis sur le gaspillage alimentaire a contribué à conférer à ce thème une place plus prioritaire dans l’agenda de l’UE. La Commission européenne a reconnu que les activités des collectivités locales sont à même de réduire significativement le gaspillage alimentaire», a fait observer M. Martikainen.

Le mandat de M. Martikainen aura une durée de deux ans et demi, pendant lesquels la commission NAT sera étroitement associée aux discussions sur la réforme de la politique agricole commune (PAC), sur laquelle le CdR a rendu un avis, adopté en juillet dernier. En tant que président de la commission NAT, M. Martikainen souhaite attirer particulièrement l’attention sur la situation des régions septentrionales et à faible densité de population.

«Il est important de veiller à ce que la production agricole puisse continuer à être une activité rentable dans toutes les régions de l’Union, puisqu’il ne saurait y avoir d’environnement rural dynamique sans agriculture. La PAC est l’une des rares politiques où les décisions se prennent exclusivement au niveau de l’UE. Le CdR a demandé que le budget de la PAC reste suffisamment élevé et a souligné la nécessité d’aider plus particulièrement les jeunes agriculteurs et les exploitations familiales», a précisé M. Martikainen.

Au cours d’un débat qui a été mené par le président du CdR, M. Karl-Heinz Lambertz, et son premier vice-président, M. Markku Markkula, lors de la réunion de la commission NAT du 26 septembre, les membres ont discuté de la manière dont les différents scénarios présentés par la Commission européenne sur la voie à suivre pour l’Union influeraient sur l’avenir de la PAC et les autres domaines relevant de la compétence de la commission NAT. À cet égard, le CdR a lancé un vaste processus de consultation intitulé Réflexions sur l’Europe, qui vise à recenser les préoccupations et les attentes des citoyens concernant l’avenir de l’Union. Les citoyens et les collectivités locales et régionales sont également invités à faire part de leur avis par le truchement d’une enquête en ligne.

M. Christophe Clergeau (France, PSE), membre du conseil régional des Pays-de-la-Loire, et M. Mark Weinmeister, secrétaire d’État aux affaires européennes du Land de Hesse (Allemagne, PPE), ont été par ailleurs élus premier et deuxième vice-présidents de la commission NAT.

Notes à l’attention des journalistes

Des photos de la réunion sont disponibles sur le compte Flickr du CdR.

Contact:
Lauri Ouvinen
Tél. +32 2 282 2063
lauri.ouvinen@cor.europa.eu

Wioletta Wojewódzka
tél. +32 2 282 22 89

wioletta.wojewodzka@cor.europa.eu