Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Une nouvelle délégation française très présente parmi les fonctions clé au sein du Comité européen des Régions  

André Viola (PES), Président du Conseil Départemental de l'Aude, est le nouveau Président de la délégation française 

Isabelle Boudineau (PES), Vice-présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine, est réélue Présidente de la commission pour la cohésion territoriale et le budget

Frank Cecconi (Renew Europe) est élu Vice-président du Comité européen des Régions

André Viola (PES), Président du Département de l'Aude en Occitanie dirigera la délégation nationale de la France au Comité européen des régions (CdR), dont les membres se sont réunis pour la première fois le 12 février à l’entame d’un nouveau mandat de cinq ans. Les vice-présidents de la délégation française sont Vanessa Charbonneau (EPP), vice-présidente de la région Pays de la Loire et Marie-Antoinette Maupertuis(EA), Membre exécutif de l'autorité régionale de Corse La délégation française auprès de l’assemblée qui représente les collectivités territoriales au sein de l’Union Européenne comprend 24 membres titulaires avec une parité parfaite, 12 femmes et 12 hommes. Elle compte en outre ses membres éminents M. Loig Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, qui sera élu prochainement Président du groupe de contact du Comité avec le Royaume-Uni, François Decoster, conseiller régional des Hauts-de-France et Président du Groupe Renew Europe au CdR et Christophe Rouillon, Maire de Coulaines et Président du Groupe Socialiste européen au CdR. Guillaume Cros, vice-président du conseil régional d'Occitanie est un de vice-présidents du groupe des Verts nouvellement constitué au CdR. Isabelle Boudineau, Vice-présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine, a été réélue Présidente de la commission pour la cohésion territoriale et le budget (COTER), une fonction clé au sien du CdR. Frank Cecconi (Renew Europe), membre du conseil régional d'Ile de France et Président de l'association Ile-de France Europe a été élu vice-président du CdR.

André Viola commente sa nomination: "En tant que Président de la délégation française du Comité européen des régions, je me félicite du fait que mes collègues soient particulièrement présents dans des fonctions clé au sein du Comité. Cette présence à des postes stratégiques nous permettra de défendre une Europe plus intégrée, plus solidaire en lien avec les élus locaux et régionaux de nos territoires qui sont les mieux informés des attentes de nos concitoyens".​

Isabelle Boudineau réagit à sa réélection: "Je suis honorée de la confiance qui m'a été donnée à nouveau par mes collègues de l'ensemble de l'Union européenne. Ce grand honneur va de pair avec une grande responsabilité: celle de faire en sorte que l'Union européenne se dote, à partir de 2021, d'une politique de cohésion bien financée pour l'ensemble des régions européennes. Sans solidarité européenne et réduction des inégalités, il ne sera pas possible de redonner confiance aux Européens dans le projet européen et un destin commun".

Institué en 1994, le Comité joue un rôle consultatif dans le processus décisionnel de l'UE, les autres institutions étant tenues de solliciter son avis sur les questions ayant un impact sur les villes et les régions. Si les membres du CdR n'ont pas de pouvoirs décisionnels au niveau de l'UE, leurs recommandations peuvent avoir une influence notable sur les résolutions du Parlement européen, et les décisions des Commissaires européens. La politique de cohésion, qui finance le développement régional dans l'ensemble de l'UE (à travers le FEDER et le FSE), y compris les régions les plus riches, constitue un des principaux postes de dépenses du budget de l'Union. Avec le Fonds européen agricole de développement rural (FEADER), elle est le principal instrument pour corriger les inégalités sur le continent.

La session plénière inaugurale du CdR a également été marquée par l'élection du premier Président de l'assemblée originaire de Grèce, Apostolos Tzitzikostas, Président de la Région de Macédoine centrale et membre du Parti Nouvelle démocratie (Parti populaire européen), dirigera le CdR pendant deux ans et demi. Vasco Cordeiro, Président du gouvernement de la Région autonome portugaise des Açores, membre du deuxième plus grand groupe représenté au Comité, le Parti socialiste européen sera le Premier Vice-président de l'assemblée.

La délégation française au Comité des régions est la plus grande délégation à égalité avec celles de l'Allemagne et de l'Italie. Elle compte 24 membres à part entière, sur un total de 329 pour les 27 États membres de l'UE. Elle représente trois niveaux de gouvernement infranationaux: 6 membres de conseils municipaux, 6 membres de conseils départementaux et 12 membres de conseils régionaux. 24 membres suppléants remplaceront ces membres titulaires lorsque leur activité principale, dans leur circonscription, les empêchera de prendre part aux travaux du Comité, ou lorsque des questions présentant une importance particulière pour les suppléants seront discutées.

13 membres de la délégation actuelle étaient déjà membres de la délégation française lors du mandat précédent de 2015 à 2020. Outre André Viola et Isabelle Boudineau, il s'agit de:

 

Christophe Rouillon, maire de Coulaines

Danièle Boeglin, vice-présidente du conseil départemental de l'Abe

Jean-Noël Verfaillie, membre du conseil départemental du Nord

Jean-Paul Pourquier, membre du conseil départemental de Lozère

Marie-Antoinette Maupertuis, membre exécutif de l'autorité régionale de Corse

Mélanie Fortier, membre du conseil régional Centre-Val-de Loire

Nathalie Sarrabezolles, présidente du conseil départemental du Finistère (et membre du bureau politique du CdR)

Pascal Mangin, membre du conseil régional Grand-Est

Guillaume Cros, vice-président du conseil régional d'Occitanie

François Decoster, conseiller régional des Hauts de France

Fran​k Cecconi, membre du conseil régional d'Ile de France (et membre du bureau politique du CdR et vice-président du CdR)

 

Les 11 nouveaux membres titulaires sont:

Agnès Rampal, membre du conseil municipal de Nice

Vincent Chauvet, maire d'Autun

Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne

Cécile Gallien, maire de Voray

Agnès Le Brun, maire de Morlaix

Sylvie Marcilly, membre du conseil départemental de Charente-Maritime

Franck Proust, 1er adjoint au maire de Nîmes (et membre du bureau politique du CdR)

Patrice Verchère, membre du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes

Yolaine Costes, membre du conseil régional de la Réunion

Karine Gloanec-Maurin, maire de Couëtron-au-Perche

Vanessa Charbonneau, vice-présidente du conseil régional du Pays de la Loire

Contacts

Les membres français du CdR sont sélectionnés conformément aux règles en vigueur à l'échelon national. Ils perdent automatiquement leur siège lorsqu'ils perdent leur mandat au sein de leur conseil municipal ou régional.

Lors du mandat précédent, de 2015 à 2020, les membres français ont élaboré des avis et recommandations d'une grande importance pour les villes et les régions françaises et européennes sur des sujets aussi variés tels que la Politique Agricole Commune, le programme de recherche Horizon Europe, la future politique de cohésion, la sécurité dans les lieux publics ou le partenariat euro-méditerranéen.

 

Contact presse:
Marie-Pierre Jouglain
Tél. +32 473 52 41 15
mariepierre.jouglain@cor.europa.eu