Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Nouveau budget de l’UE: la SEDEC nomme des rapporteurs ‎ pour diverses propositions de programmes  
Logroño – la capitale de La Rioja – accueille la réunion de la commission SEDEC ‎ et une conférence sur les changements démographiques

Le 25 juin, la commission SEDEC du Comité européen des régions (CdR) s’est réunie à Logroño, en Espagne, pour élaborer ses prises de position sur les différentes propositions de programmes en relation avec le prochain budget de l’UE. Lors d’un échange de vues avec Nikola Dobroslavić (HR/PPE), rapporteur du CdR sur le cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 de l’UE, les membres ont salué le projet de doublement du budget en faveur d’Erasmus et l’augmentation des investissements dans la recherche et l’innovation, tout en rappelant qu’une politique de cohésion forte doit continuer à soutenir les régions et les villes dans leurs efforts pour combler les écarts dans les domaines du numérique et de l’innovation.

La SEDEC — la commission du CdR chargée de la politique sociale, de l’éducation, de l’emploi, de la recherche et de la culture — a désigné les rapporteurs des avis qui seront adoptés lors de la session plénière du CdR les 5 et 6 décembre:

«Europe créative» et «Un nouvel agenda européen de la culture» - rapporteur: Ádám Karácsony (HU/PPE), conseiller municipal de Tahitótfalu.

«Horizon Europe – Neuvième programme-cadre de recherche et d’innovation» - rapporteur: Christophe Clergeau (FR/PSE), membre du conseil régional des Pays-de-la-Loire.

«Corps européen de solidarité et nouvelle stratégie européenne en faveur de la jeunesse» - rapporteur: Matteo Bianchi (IT/ECR), maire de Morazzone.

«Erasmus» - rapporteure: Ulrike Hiller (DE/PSE), membre du sénat et représentante plénipotentiaire de la ville hanséatique libre de Brême auprès de l’État fédéral, chargée des affaires européennes.

«Programme pour une Europe numérique» - rapporteur: Markku Markkula (FI/PPE), président du conseil municipal d’Espoo et vice-président du CdR.

José Ignacio Ceniceros (ES/PPE), qui, en tant que président de la commission SEDEC et chef du gouvernement de la région autonome de la Rioja, avait convié les membres à Logroño, a déclaré: «Au cours des prochains mois, la commission SEDEC aura son mot à dire sur de nombreuses politiques-clé qui intéressent directement les citoyens européens, notamment divers programmes dans les domaines de l’éducation, la recherche, la jeunesse, la culture et le numérique. Nos rapporteurs se réjouissent à la perspective de coopérer avec M. Dobroslavić afin d’obtenir un budget de l’UE solide qui soutienne les villes et les régions dans leur mission d’amélioration de la vie quotidienne des citoyens.»

Nikola Dobroslavić (HR/PPE), président du comitat de Dubrovnik-Neretva, a déclaré: «Lors des discussions que j’ai eues avec divers représentants de régions de l’UE, le sentiment général était que la Commission européenne avait fait un travail respectable pour préparer le nouveau CFP, compte tenu des conséquences du Brexit. Toutefois, nous avons de sérieuses objections concernant la réduction du financement de la politique de cohésion et de la politique agricole commune, car ces financements sont essentiels pour les régions de l’Union. Nous souhaiterions également que les principes de gouvernance à plusieurs niveaux et de subsidiarité soient appliqués comme il se doit dans la nouvelle architecture budgétaire de l’UE».

Les membres ont également adopté un projet d’avis sur l’intégration du sport dans les politiques de l’Union, qui a été préparé par Roberto Pella (IT/PPE), maire de Valdengo et vice-président adjoint de l’Association nationale des communes italiennes. Il ressort de cet avis que le sport devrait être considéré comme un champ d’investissement prioritaire pour l’UE, car il favorise l’adoption d’un mode de vie sain, contribue à l’intégration et à l’inclusion sociale, et représente environ 7,3 millions d’emplois dans l’ensemble de l’UE, en particulier pour les jeunes. L’avis indique que l’UE devrait développer la diplomatie sportive pour promouvoir les valeurs européennes, introduire des orientations sur la promotion de l’éducation physique à l’école et allouer un financement spécifique aux Fonds structurels et d’investissement européens afin de soutenir le développement d’infrastructures sportives locales de base, de promouvoir l’activité physique et d’assurer l’accès de tous aux activités sportives.

«Même si nous nous réjouissons du financement supplémentaire alloué au chapitre «sport» dans le cadre du programme Erasmus, le sport pourrait être encore mieux intégré dans les différentes politiques et programmes de l’UE. Nous devrions également débattre de l’opportunité de mettre en place un programme distinct pour le sport dans le prochain cadre financier pluriannuel», a déclaré M. Pella.

Le mardi 26 juin, Logroño accueillera par ailleurs une conférence sur les changements démographiques, problématique qui concerne de nombreuses régions de l’UE et devrait également, selon le président Ceniceros, être mieux prise en compte dans le prochain budget de l’Union.

Contact:

Lauri Ouvinen

lauri.ouvinen@cor.europa.eu

Share: