Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Migration: la commissaire Johansson et le président Lambertz ‎ insistent sur la nécessité de partager les bonnes pratiques en matière d’intégration  
La nouvelle commissaire européenne annonce également ‎ des mesures d’aide d’urgence en faveur de l’Italie et de l’Espagne ‎ afin de soutenir les efforts de ces pays pour intégrer les nouveaux arrivants.

Lors d’une conférence qui s’est tenue d’aujourd’hui, la nouvelle commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson, a fait l’éloge des villes, des communes et des villages de toute l’Union européenne pour leur travail en faveur de l’intégration des réfugiés et des migrants. Karl-Heinz Lambertz, président du Comité européen des régions, s’est félicité de ce soutien et a déclaré que la migration en Europe nécessitait «une approche plus juste, plus pragmatique et plus inclusive, qui soutienne les régions et les villes».

La commissaire Johansson s’exprimait au second jour de son nouveau mandat lors d’une réunion à laquelle assistaient quelque 400 élus locaux et régionaux: «Go local: soutenir les régions, les villes et les zones rurales pour les aider à intégrer les migrants» . La conférence, coorganisée par le Comité européen des régions et la Commission européenne, vise à promouvoir un volet important d’investissements sociaux locaux et régionaux dans l’approche de l’UE en matière de migration. Le Comité européen des régions a notamment demandé que l’on soutienne les municipalités et les villages, qui abritent environ un tiers des réfugiés et des immigrants dans l’ensemble de l’UE.

Ylva Johansson a déclaré: «En tant que commissaire européenne, je tiens à souligner que l’un de nos objectifs à long terme est l’avènement d’une société cohésive, dont chaque membre se sente respecté et en sécurité. C’est la raison pour laquelle une bonne intégration sera l’une de mes priorités. L’intégration est fondée sur la communauté, et les communautés se construisent à partir de la base. C’est pourquoi «Go local» constitue une initiative et un événement importants.» La nouvelle commissaire européenne a également annoncé l’adoption de mesures d’aide d’urgence en faveur de l’Italie et de l’Espagne afin de soutenir les efforts de ces pays pour intégrer les personnes récemment arrivées.

La Commission européenne a appelé de ses vœux un triplement du fonds principal par l’intermédiaire duquel les actions en faveur de l'intégration bénéficient d’un soutien (qui porte actuellement le nom de fonds «Asile, migration et intégration), pour le faire passer de 3,1 milliards d’EUR en 2014-20 à 10,4 milliards d’EUR. L’UE a l’intention d’acheminer l’essentiel des financements à long terme destinés à l’inclusion sociale par l’intermédiaire du futur Fonds social européen plus (FSE +).

L’organisation de la conférence était pilotée par la direction générale des affaires intérieures de la Commission européenne et le Comité européen des régions, dont le président, Karl-Heinz Lambertz (BE/PSE), a lancé en avril 2019 l’initiative «Les villes et les régions pour l’intégration» , conjointement avec le commissaire européen Dimitrios Avramopoulos.

Le président Lambertz a déclaré: «Nous devons mettre un terme aux propos alarmistes, abandonner les rhétoriques populistes qui sèment la division, et travailler de manière pragmatique, juste et solidaire. Au cours de la dernière décennie, les villes et les communes d’Europe ont accueilli et aidé les réfugiés alors qu’elles traversaient une période d’austérité. L’initiative pour l’intégration continue de se développer, ce qui montre que les villages, les communes, les villes et les régions contribuent jour après jour à l’intégration des nouveaux arrivants et créent de la sorte des communautés inclusives. La présence en ce jour de la commissaire, venue dialoguer avec les régions et les villes aux premières heures de son mandat, démontre que l’Europe est non seulement à l’écoute, mais qu’elle veut également agir au niveau local.»

Parmi les autres orateurs figuraient Virginio Merola (IT/PSE), maire de Bologne et membre du Comité européen des régions, Annika Annerby Jansson , présidente de la région de Skåne en Suède, Rutger Groot Wassink , maire adjoint d'Amsterdam aux Pays-Bas, responsable des affaires sociales, de la démocratisation et de la diversité, et Oriol Amorós , secrétaire à l'égalité, à la migration et à la citoyenneté du gouvernement catalan, en Espagne.

La conférence comprenait des ateliers sur de nombreux domaines de la vie dans lesquels les gouvernements locaux et régionaux jouent généralement un rôle très important, comme le logement, la santé, l’éducation, l’animation socio-éducative et le sport, ainsi que les domaines dans lesquels la Commission européenne offre son expertise aux villes et aux régions, telles que les données, les stratégies locales et les instruments financiers innovants.

À l’heure actuelle, l’UE apporte son soutien aux projets d’intégration par l’intermédiaire du Fonds «Asile, migration et intégration», du Fonds social européen, du Fonds européen pour le développement régional, du Fonds européen agricole pour le développement rural et du programme Erasmus +.

Contact:

Andrew Gardner

Tél.: +32 473843981

andrew.gardner@cor.europa.eu