Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Les dirigeants locaux et régionaux saluent la décision de l’UE d’entamer les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie  

La décision de l’Union européenne d’entamer les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie est «la bonne décision pour l’UE et une excellente occasion pour les Balkans occidentaux», ont déclaré les dirigeants du Comité européen des régions (CdR) le 25 mars, après que les deux pays ont officiellement été invités par les États membres de l’UE à la table des négociations.

Le président de la commission des relations extérieures du CdR, Mark Speich , secrétaire d’État pour les affaires fédérales et européennes et les questions internationales du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a réitéré le message qui est depuis longtemps celui du Comité européen des régions concernant l’importance de préparer les régions et les villes d’Albanie et de Macédoine du Nord à l’adhésion: «Je me réjouis de l’ouverture des négociations d’adhésion à l’UE avec la Macédoine du Nord et l’Albanie. Le Comité européen des régions plaide en faveur de cette importante décision depuis des années et les deux pays ont entrepris d’importantes réformes. Le début des négociations d’adhésion témoigne d’un engagement en faveur d’un agenda commun en vue d’approfondir des relations fondées sur la coopération et les valeurs européennes. C’est la bonne décision pour l’UE et une excellente occasion pour l’ensemble des Balkans occidentaux de donner un nouvel élan à leurs réformes. Envoyer un signal d’espoir aux Balkans occidentaux est doublement important en ces temps difficiles, alors que la pandémie mondiale est source d’incertitude économique dans toute l’Europe.»

Le CdR a collaboré avec les autorités régionales et locales des deux pays au cours de la dernière décennie, en relevant les défis politiques et en travaillant avec elles sur des questions administratives particulièrement importantes pour elles, telles que la gestion des déchets.

Jasna Gabrič (SI/Renew Europe), maire de Trbovlje et coprésidente du comité consultatif mixte UE-Macédoine du Nord a souligné: «Il s’agit d’une décision positive et attendue en ces temps difficiles, qui montre que l’UE préserve le dynamisme de sa politique d’élargissement en dépit de la situation sans précédent à laquelle nous sommes confrontés. En effet, en cette période de crise, nous sommes encore plus fermement solidaires avec la région des Balkans occidentaux.»

Nikola Dobroslavić (HR/PPE), joupan (président de l’exécutif) du comitat de Dubrovnik et de la Neretva et président du groupe de travail sur les Balkans occidentaux, qui s’est occupé des relations avec l’Albanie, a expliqué: «Les peuples de Macédoine du Nord et d’Albanie savent déjà qu’il n’est pas facile d’adhérer à l’UE. Mais, en tant que ressortissant d’un pays qui n’a adhéré que récemment, la Croatie, je sais combien il est important de faire partie d’un club et de développer de bonnes relations de coopération avec d’autres pays d’Europe. Je leur dis: poursuivez vos efforts constructifs et vous serez récompensés. Le processus de réforme devrait renforcer votre démocratie, vos économies et votre résilience. Travaillez ensemble et investissez dans la démocratie locale.»

Le CdR a également développé des contacts politiques et des relations de travail avec d’autres candidats et candidats potentiels à l’adhésion à l’UE. Chaque année, les responsables politiques des collectivités locales et régionales de l’Union rencontrent leurs homologues des Balkans occidentaux et de Turquie lors de la conférence «Journée de l’élargissement» organisée par le CdR.

Contact:

Andrew Gardner

Tél.: +32 473843981

andrew.gardner@cor.europa.eu