Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Les élus locaux et régionaux soutiennent l’appel du Parlement européen à augmenter le budget de l’Union pour tous les citoyens  

Les élus locaux et régionaux se sont félicités de la position adoptée par le Parlement européen sur le budget à long terme de l’UE (2021-2027). Augmenter les ressources jusqu'à 1,3 % du revenu national brut (RNB) de l’UE27, préserver des politiques agricoles et de cohésion solides, et trouver de nouveaux moyens de financer les investissements de l’Union européenne en faveur des citoyens sont des priorités absolues pour les deux institutions. La position adoptée aujourd’hui par le Parlement constitue une base solide pour les négociations à venir avec le Conseil et avec les États membres, dont l’accord à l’unanimité est obligatoire pour que le budget soit adopté.

«Le vote du Parlement européen aujourd'hui est une bonne nouvelle pour les régions, les villes et tous les citoyens. Il est de la plus haute importance que le Parlement mette tout en œuvre afin de donner à l’Union européenne les moyens adéquats qui lui permettront de relever les défis de la prochaine décennie» , a déclaré Karl-Heinz Lambertz , président du Comité des régions (CdR), en soulignant que: «Les villes et les régions européennes invitent instamment toutes les institutions européennes à travailler de concert en donnant la priorité aux citoyens et en garantissant qu’un accord sera trouvé en temps utile sur le prochain budget de l’Union, de manière à assurer à long terme la continuité et la cohérence des investissements européens» .

Après la présentation des propositions de la Commission européenne sur le prochain budget à long terme de l’Union  le cadre financier pluriannuel  , les rapporteurs et les représentants du CdR ont intensifié leur coopération avec les rapporteurs du Parlement en vue de s’assurer que la voix des populations locales de l’Europe soit prise en compte dans les décisions clés concernant l’avenir de l’Union.

Le Comité se mobilise pour éviter les coupes proposées dans les politiques vitales que sont la cohésion et le développement rural. Dans le même temps, les élus locaux s’efforcent d’améliorer l’influence de l’Union dans des domaines tels que l’innovation, la lutte contre le changement climatique, la transition énergétique et l’intégration des migrants, en renforçant la participation des acteurs locaux et en soutenant les initiatives locales.

Nikola Dobroslavić (HR/PPE) , président de la région de Dubrovnik-Neretva et rapporteur de l’avis du Comité sur le CFP , a déclaré: «Nous nous réjouissons vivement du vote du Parlement sur le budget à long terme de l’Union. Toutes les institutions concernées, en particulier le Parlement européen et le Conseil, devraient à présent unir leurs forces pour développer un véritable dialogue afin que les négociations puissent être conclues en 2019, et permettre ainsi le lancement des nouveaux programmes en temps voulu. Les collectivités locales et régionales, les agriculteurs, les entreprises, les étudiants et les scientifiques ont tous besoin de clarté. Nous devons également respecter le principe de subsidiarité, afin que les décisions soient prises aussi près que possible des citoyens. Le budget de l’Union ne peut être efficace que s’il repose sur un sentiment d’appartenance et sur le partenariat.»

Pour en savoir plus

Parlement européen P8_TA-PROV (2021) -2027

Les propositions des régions et des villes de l’UE sur le CFP 2021-2027

Contact:

Pierluigi Boda

Tél. +32 2 282 2461

GSM +32 473 851 743

pierluigi.boda@cor.europa.eu