Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Futur de l'Europe: Le premier ministre portugais, le vice-premier ministre de Bulgarie et le premier vice-président de la Commission européenne invités à débattre avec les élus locaux  

Le premier ministre du Portugal António Costa, le vice-premier ministre de Bulgarie Tomislav Donchev, et le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, partageront leurs positions sur l’avenir de l’Union européenne avec les dirigeants régionaux et locaux, dans le cadre de débats qui se tiendront les 31 janvier et 1 er février à Bruxelles. Leurs interventions seront au centre de la première session plénière du Comité européen des régions (CdR) de 2018, au cours de laquelle l’assemblée des élus locaux et régionaux de l’UE exposera également ses vues sur le futur budget de l’Union, la politique de cohésion et la politique de mobilité de l’Union européenne.

L’avenir de l’Europe et comment ouvrir la voie vers la croissance économique (31 janvier)

L'ancien maire de Lisbonne et ancien membre du CdR, António Costa, s'exprimera sur les réformes qu’il défendra au sein du Conseil européen, au moment où débute une année déterminante pour l’orientation future de l’UE. Le premier ministre est un fervent partisan de la réforme de l’Union économique et monétaire et de la stimulation de la convergence économique et sociale en Europe. Ces derniers mois, il a plaidé en faveur d’une nouvelle génération de politiques européennes en matière de convergence.

Le CdR adoptera également une résolution sur l’examen annuel de la croissance 2018 par la Commission européenne, qui soutient que la croissance économique dans l’UE reste entravée par une sous-estimation des disparités régionales et souligne la nécessité que les investissements régionaux de l’UE demeurent son principal outil d’investissement.

Faire moins de manière plus efficace? L’avenir de l’Europe et «Mieux légiférer» (31 janvier)

Frans Timmermans prendra également la parole devant le CdR le 31 janvier pour présenter le programme de travail de la Commission européenne pour 2018. Ce débat se tiendra quelques jours après la première réunion de la nouvelle task force «Subsidiarité et proportionnalité», présidée par le 1er Vice-Président de la Commission, et qui est chargée d'améliorer la façon dont les collectivités territoriales sont associées à l’élaboration des politiques européennes.

En lien avec ce débat, le CdR a prévu d’adopter une résolution qui pourrait adresser un «carton rouge politique en matière de subsidiarité» à l'encontre de la proposition de la Commission européenne visant à détourner des ressources allouées à la politique de cohésion 2014-2020 afin de tester un instrument de soutien aux réformes structurelles.

Le budget de l’Union et l’investissement régional après 2020: le point de vue des régions et des villes (1 er février)

Tomislav Donchev, vice-premier ministre de Bulgarie, présentera les priorités de la présidence bulgare de l’Union européenne, qui intervient au moment du démarrage de négociations complexes concernant le prochain budget de l'UE.

Alors que le futur des investissements de l'UE dans les régions figure parmi les principales priorités des gouvernements locaux et régionaux, le CdR débattra du cadre financier pluriannuel après 2020, en amont des propositions de la Commission européenne attendues en mai. Marek Woźniak (Pologne/PPE), maréchal de la voïvodie de Grande-Pologne, soumettra pour adoption son avis sur le Document de réflexion sur l’avenir des finances de l’UE.

Les membres du CdR adopteront également d’autres avis liés à la politique de cohésion:

Vers une mise en œuvre intégrale de la stratégie européenne renouvelée pour les régions ultrapériphériques – rapporteur: Fernando Clavijo Batlle (Espagne/ADLE), président du gouvernement des îles Canaries

Les investissements territoriaux intégrés – un défi pour la politique de cohésion de l’UE après 2020 – rapporteur: Petr Osvald (République tchèque/PSE), conseiller municipal de la ville de Plzeň

Conclusions et recommandations finales du groupe de haut niveau sur la simplification pour l’après-2020 – rapporteur: Oldřich Vlasák (République tchèque/ECR), conseiller municipal de la ville de Hradec Králové

Autres avis qui seront soumis à adoption:

Erasmus pour les élus locaux et régionaux, rapporteur: François Decoster (FR/ALDE), Vice-Président des hauts de France et Maire de St. Omer

Promouvoir des solutions de mobilité sans discontinuitérapporteur: Ivan Žagar (Slovénie/PPE), maire de Slovenska Bistrica,

Les questions liées au travail dans le transport routier rapporteur: Spyros Spyridon (Grèce/PPE), conseiller municipal de Poros

Initiative en faveur du développement durable de l’économie bleue dans la Méditerranée occidentale – rapporteur: Samuel Azzopardi (Malte/PPE), membre du conseil local de Rabat Città Victoria

L’avenir du programme COSME après 2020: perspective régionale et locale – rapporteur: Robert Sorin Negoiţă (Roumanie/PSE), maire du troisième secteur du municipe de Bucarest

Promouvoir la coexistence avec les espèces conflictuelles dans le cadre des directives de l’UE sur la nature – rapporteur: Csaba Borboly (Roumanie/PPE), président du conseil du județ d’Harghita

• "Le marché unique numérique: examen à mi-parcours", rapporteur: Alin-Adrian Nica (RO/EPP), Maire de la commune de Dudeştii Noi

Informations pratiques:

Où? Hémicycle du Parlement européen, Bâtiment Paul-Henri Spaak

Quand? Le 31 janvier de 15 heures à 21 heures et le 1 er  février de 9 heures à 13 heures

• Consultez l’ordre du jour et les documents de la session plénière

• Suivez la session plénière en direct sur le site internet du CdR

Programme de la session plénière à l’intention des médias

Contact: PresseCdr@cor.europa.eu

Partager :