Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
#EURegionsWeek: Les dirigeants européens et locaux plaident pour que l’Europe de demain soit celle de la cohésion, du développement durable et de l’inclusion  

​EURegionsWeek opening session

La solidarité, le développement durable et une plus grande proximité de l’Europe avec ses citoyens étaient les trois thèmes principaux évoqués lors de l’ouverture de la Semaine européenne des régions et des villes 2019 . Face à une audience de plus de 600 personnes, regroupant responsables politiques locaux, régionaux et européens, mais aussi experts et universitaires, Karl-Heinz Lambertz, président du Comité européen des régions, Klára Dobrev, députée et vice-présidente du Parlement européen, Elżbieta Bieńkowska, membre de la Commission européenne, ainsi que cinq jeunes élus, ont appelé à une plus grande solidarité européenne et à un renforcement de l’investissement régional pour offrir un avenir meilleur à l’ensemble des citoyens européens.

Cette année, la Semaine européenne des régions et des villes se tient en une période de changements politiques pour l’Union européenne. Alors que le nouveau Parlement européen est entré en fonction et que la Commission européenne entame un nouveau mandat, l’UE s’attelle principalement à définir ses priorités futures, parmi lesquelles une Europe plus inclusive sur le plan social, une Europe durable et une Europe plus proche de ses citoyens. Cette conférence qui s’étalera sur une semaine se tient en outre à l’heure où les États membres poursuivent les négociations relatives au prochain budget à long terme de l’Union pour la période 2021-2027, qui définira l’ampleur des investissements que celle-ci affectera à ces priorités dans les années à venir.

Karl-Heinz Lambertz , président du Comité européen des régions, a déclaré: « Au fil des ans, la politique régionale de l’UE a évolué pour s’adapter aux nouveaux défis auxquels l’Europe est aujourd’hui confrontée. La politique de cohésion de l’Union, qui fournit aux régions et aux villes les investissements dont elles ont besoin pour répondre aux questions telles que le changement climatique, l’inclusion sociale et les inégalités, doit rester la clé de voûte de l’Union européenne. En plus d’assurer la stabilité des investissements, l’UE doit redéfinir d’urgence la manière dont elle légifère en accordant aux gouvernements locaux et régionaux, qui mettent en œuvre 70 % de la législation européenne, une place à part entière dans le processus décisionnel de l’Union. »

Klára Dobrev , vice-présidente du Parlement européen, a affirmé: « Nous entrons dans une nouvelle ère. Pour les responsables politiques, la manière de concilier leurs intérêts politiques à court terme avec de véritables objectifs à long terme a toujours été un dilemme. De nouveaux acteurs de changement ont toutefois fait irruption sur le devant de la scène. Ils sont jeunes, énergiques et enthousiastes, et sont conscients de la menace que représente le changement climatique. Désormais, l’avenir des élus dépendra pour une large part de leur capacité à faire face à cette menace considérable pour l’humanité. En d’autres termes, ils n’auront d’autre choix que d’en faire beaucoup plus. Et je serai votre alliée dans cette lutte. »

S’exprimant au cours du débat, Elżbieta Bieńkowska , commissaire chargée du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME, a déclaré: « La politique de cohésion est affaire de solidarité, d’édification d’un avenir meilleur pour tous les citoyens. La nouvelle politique de cohésion pour la période 2021-2027 nécessitera l’engagement de chacun dans la nouvelle période de financement et la réalisation de solutions collectives. La politique de cohésion doit continuer de donner des moyens d’action aux régions et aux villes, qui sont à l’avant-garde d’une Europe durable, en faisant en sorte que nous soyons prêts à atténuer le changement climatique et à nous y adapter. »

Cinq jeunes responsables politiques, représentant les plus de 100 jeunes élus invités à la conférence, ont rejoint la discussion. Laura Sparavigna , conseillère municipale de la ville de Florence en Italie (PSE), Radosław Swoł , conseiller municipal de la ville de Mielec en Pologne (ECR), Vincent Chauvet , maire d’Autun en France (RE), Miia Eskelinen-Fingerroos , conseillère municipale de la ville de Kuopio en Finlande (PPE), et Kirsteen Currie , membre du conseil du Highland au Royaume-Uni (AE), ont partagé leurs expériences et points de vue sur les possibilités et les moyens dont devraient disposer les villes et les régions dans l’Union européenne de demain.

Contexte

La Semaine européenne des régions et des villes (#EURegionsWeek) est une conférence annuelle de quatre jours organisée conjointement par le CdR et la Commission européenne. Il s’agit du principal événement consacré au développement régional en Europe. L’édition de cette année rassemblera plus de 9 000 participants, parmi lesquels des universitaires, des administrateurs publics, des experts et plus de 600 responsables politiques locaux, régionaux, nationaux et européens, qui participeront à près de 400 ateliers, débats, expositions et manifestations de mise en réseau concernant les différents aspects de la politique de cohésion.

Vous pouvez télécharger ici des images et des enregistrements de la manifestation.

Contact:

Carmen Schmidle

Tél. +32 (0)494 735787

carmen.schmidle@cor.europa.eu