Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
La crise énergétique ne doit pas compromettre les ambitions mondiales de l’Union en matière de climat  

Moins d’un mois avant la COP 27 — la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), le Comité européen des régions (CdR) a renouvelé ses appels à ce que les gouvernements infranationaux jouent un rôle plus important dans les négociations mondiales sur le climat et soient davantage reconnus dans la mise en œuvre de l’accord de Paris. Le CdR propose un système mondial de collecte et de suivi des réductions des émissions de carbone des villes et des régions, et invite les États membres et le Conseil de l’Union à soutenir sans équivoque l’inclusion, dans les conclusions de la COP 27, de l’urgence d’une action de coopération à plusieurs niveaux et de la pleine participation des collectivités locales et régionales à la mise en œuvre de l’accord de Paris.

Après un été marqué par des sécheresses, des inondations et des incendies de grande ampleur partout dans l’Union, puis par la flambée des prix de l’énergie et l’inflation, et alors que des millions d’Européens risquent de tomber cet hiver dans la précarité énergétique, la crise énergétique et climatique ont été au premier rang des discussions qui ont eu lieu lors de la session plénière d’octobre du CdR et de la Semaine européenne des régions et des villes 2022.

Dans la perspective de la conférence des Nations unies sur le climat, qui débutera à Charm el-Cheikh le 6 novembre prochain, les membres du CdR ont tenu un débat en plénière sur le rôle des collectivités infranationales lors de la COP 27, avec Bas Eickhout, vice-président de la commission ENVI du Parlement européen, Sharon Dijksma, bourguemestre d’Utrecht envoyée des gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI) à la COP 27, et Mohamed Sefiani, maire de Chefchaouen et président régional de l’ICLEI pour l’Afrique.

En ouverture des débats, Vasco Alves Cordeiro, président du Comité européen des régions, a déclaré: «La crise climatique apparaît de plus en plus patente aux yeux de tous: nous devons agir de toute urgence et passer des engagements aux réalisations concrètes. Ce qui sera décidé lors de la COP 27 orientera les politiques en matière de climat et d’énergie et aura une incidence sur l’ensemble des collectivités locales et régionales. La COP 27 de cette année aura lieu en pleine crise énergétique, une crise exacerbée par la guerre de Poutine contre l’Ukraine, mais les décisions que nous allons prendre auraient dû l’être il y a plusieurs décennies déjà en passant à une économie neutre pour le climat. Lors de la COP 27, le Comité européen des régions sera très actif, et il continuera d’œuvrer au renforcement de ses alliances au niveau de l’Union ainsi qu’au niveau mondial pour atteindre cet objectif.»

Rafał Trzaskowski (PL/PPE), maire de Varsovie et nouveau président de la commission ENVE du CdR ainsi que du groupe de travail «Pacte vert — Investir l’échelon local», a déclaré: «Grâce à un investissement massif en faveur de l’éclairage LED dans les rues de Varsovie, nous avons réduit drastiquement la consommation d’énergie et les dépenses publiques. De nombreuses autres villes et régions européennes se sont engagées à mettre en œuvre des solutions durables qui font des collectivités locales des lieux de vie meilleurs et plus sains. Nous demandons donc des fonds directs pour faciliter le travail des collectivités locales et régionales avec pour visée d’accélérer la transition énergétique. Par ailleurs, nous appelons à ce que la COP 27 tienne compte du point de vue des villes et des régions, et nous saluons le soutien du Parlement européen (PE) à la poursuite de la coopération à plusieurs niveaux. Nous demandons désormais à Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission, de lutter pour qu’un rôle plus fort soit accordé aux villes et aux régions à la table de négociation de la COP 27» Le 3 octobre dernier, la commission ENVI du PE a adopté une résolution dans la perspective de la COP 27 qui soutient les propositions du CdR en faveur d’une coopération à plusieurs niveaux et d’une association plus étroite des villes et des régions dans la mise en œuvre de l’accord de Paris.

Avec les avis d’Alison Gilliland (IE/PSE) et d’Olgierd Geblewicz (PL/PPE), l’assemblée des villes et des régions de l’Union vise à renforcer le rôle des collectivités locales et régionales dans les négociations mondiales sur le climat et la mise en œuvre de l’accord de Paris. Les collectivités infranationales et la diplomatie des villes peuvent surmonter les goulets d’étranglement actuels dans les négociations mondiales sur le climat et démontrer qu’il est possible de relever le niveau d’ambition pour accélérer l’efficacité énergétique et le déploiement des énergies renouvelables, seule solution pour faire face à la crise énergétique et climatique actuelle.

Alison Gilliland (IE/PSE), conseillère municipale de Dublin, rapporteure de l’avis intitulé «Vers une intégration structurelle des villes et des régions à la COP 27 de la CCNUCC», a déclaré:«Nos écosystèmes sont fragiles et abimés, et bien des effets de la crise climatique sont déjà irréversibles. Nous ne pouvons pas permettre que la guerre et la crise énergétique mettent un coup d’arrêt à la transition juste vers une planète plus propre et plus durable. Les villes et les régions ont besoin d’un financement plus direct et d’un soutien accru pour atteindre nos objectifs climatiques. Comme le définit le pacte de Glasgow pour le climat, nous avons besoin d’une gouvernance inclusive et nous appelons tous les membres du CdR à faire preuve d’initiative pour inciter leurs délégations nationales à faire explicitement référence dans les conclusions du Conseil au rôle clé que jouent les collectivités infranationales dans cette transition.»

Olgierd Geblewicz (PL/PPE), président de la voïvodie de Poméranie occidentale et rapporteur de l’avis sur «Le rôle du CdR pour favoriser la diplomatie climatique infranationale dans la perspective des COP 27 et COP 28», a déclaré: «La diplomatie infranationale et la diplomatie des villes ne sont pas suffisamment reconnues ni exploitées. Les villes et les régions sont en première ligne pour affronter les conséquences du changement climatique, mais aussi les solutions climatiques. Les collectivités locales et régionales sont des instruments qui favorisent l’engagement des citoyens et l’autonomisation des collectivités, sans lesquels nous serons incapables de tenir les promesses de l’accord de Paris. Nous invitons la Commission à associer les collectivités locales et régionales en tant qu’ambassadeurs des citoyens aux négociations sur le climat. En tant qu’assemblée des villes et des régions européennes, le CdR est prêt à devenir l’institution qui coordonne la diplomatie climatique infranationale avec les pays partenaires de l’Union.»

Jakub Piotr Chełstowski (PL/ECR), président de la voïvodie de Silésie et rapporteur du CdR sur le «Paquet énergie sur le gaz, l’hydrogène et les émissions de méthane», a également pris part au débat, en soulignant que: «Le nouveau train de mesures sur le gaz et le règlement relatif au méthane sont essentiels à la réalisation des objectifs stratégiques du pacte vert pour l’Europe, ainsi que du paquet “Ajustement à l’objectif 55” et de REPowerEU. Le développement des marchés de l’hydrogène et du biométhane et la réduction des émissions de méthane sont également essentiels pour nos économies régionales et si l’on entend effectivement respecter nos ambitions en matière de climat.»

Note à l’attention des journalistes:

Contact:

David Crous

david.crous@cor.europa.eu

+32 (0) 470 8810 37

Partager :
 
Actualités sur le sujet

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COP15-.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ENERGY-CRISIS-EU-GLOBAL-CLIMATE-AMBITIONS.ASPX

COP15: European Committee of the Regions formally recognised as key partner to implement the Kunming-Montreal global biodiversity framework
COP15: European Committee of the Regions formally recognised as key partner to implement the Kunming-Montreal global biodiversity framework
19.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/VALEA-JIULUI-DEVELOPMENT-SOCIETY-PROJECT.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ENERGY-CRISIS-EU-GLOBAL-CLIMATE-AMBITIONS.ASPX

Valea Jiului Development Society Project crowned “Transformative Action of the Year 2022”
Valea Jiului Development Society Project crowned “Transformative Action of the Year 2022”
09.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/MORE-AMBITIOUS-BIODIVERSITY-TARGETS.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ENERGY-CRISIS-EU-GLOBAL-CLIMATE-AMBITIONS.ASPX

EU cities and regions call for more ambitious biodiversity targets
EU cities and regions call for more ambitious biodiversity targets
09.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ACTION-PLAN-WITH-EIT-CLIMATE-KIC.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ENERGY-CRISIS-EU-GLOBAL-CLIMATE-AMBITIONS.ASPX

Action Plan with EIT Climate KIC
Action Plan with EIT Climate KIC
09.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/CLIMATE-COMMITMENTS.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ENERGY-CRISIS-EU-GLOBAL-CLIMATE-AMBITIONS.ASPX

The European Committee of the Regions and the European Economic and Social Committee step up their climate commitments
The European Committee of the Regions and the European Economic and Social Committee step up their climate commitments
08.12.2022