Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Vasco Alves Cordeiro élu nouveau président du Comité européen des régions  

«Pour une Europe construite par chacun d’entre nous, au bénéfice de tous. Pour chaque village, chaque ville, chaque région.»

Les membres du Comité européen des régions (CdR) ont élu Vasco Alves Cordeiro comme nouveau président pour le prochain mandat de deux ans et demi. Membre du parlement régional des Açores, ses priorités, en tant que président de l’assemblée des représentants des pouvoirs locaux et régionaux de l’Union européenne, seront de renforcer la démocratie, de défendre la politique de cohésion, de concrétiser les objectifs du pacte vert pour l’Europe et d’améliorer le soutien apporté par les régions à l’Ukraine. Les membres du CdR ont également élu Apostolos Tzitzikostas, président de la région grecque de Macédoine centrale, comme nouveau premier vice-président.

Élu par acclamation, Vasco Alves Cordeiro a commencé son allocution devant les 329 membres qui composent le CdR et sont issus de l’ensemble des 27 États membres de l’Union en soulignant que c’est le parlement de la région des Açores qui lui donne la légitimité démocratique nécessaire pour être membre du Comité des régions: «Ma présence parmi vous, c’est à mon engagement dans les Açores que je la dois. Sans cet engagement, je ne serais pas ici aujourd’hui.»

Le nouveau président a déclaré, en présentant les priorités de son mandat, que «ce qu’il nous faut à l’heure actuelle, c’est une Europe plus forte et plus juste, pour tous. Une Europe plus forte qui va de l’avant, précisément, en défendant sans complexe ses valeurs et ses principes fondateurs, que sont notamment la liberté, le respect de la dignité humaine, la tolérance, l’état de droit et la démocratie. Une Europe plus forte qui repose aussi sur la promotion d’une participation accrue et systématique des citoyens aux processus d’élaboration des décisions.»

Concernant l’avenir de l’Europe, Vasco Alves Cordeiro a fait valoir que «la suite donnée aux conclusions de la conférence sur l’avenir de l’Europe représente pour l’ensemble des institutions européennes un défi quant à leur action, leur crédibilité, et même sur le plan de la confiance. On ne peut pas inviter et encourager les citoyens à participer politiquement à cet exercice démocratique, pour donner leur vision de ce que l’Europe devrait être et représenter, et décréter ensuite que toute démarche impliquant, par exemple, une modification des traités serait un sujet tabou.»

Face à la guerre qui sévit actuellement en Ukraine, Vasco Alves Cordeiro souhaite la poursuite du soutien apporté par le CdR à ce pays et le renforcement de sa perspective européenne, et il a indiqué clairement que «les villes et les villages d’Europe se trouvent en première ligne pour aider l’Ukraine à amorcer son processus d’intégration au sein de la grande famille européenne». Il a ajouté que «nous voulons aider nos partenaires ukrainiens, aujourd’hui comme à l’avenir, dans le cadre de la reconstruction. C’est pourquoi nous lançons, à l’occasion de cette plénière, l’Alliance pour l’Ukraine.»

Enfin, le nouveau président a fait observer que l’Union européenne doit s’attacher à garantir le rôle de la politique de cohésion en tant que pilier du projet européen, en veillant à ne laisser aucun citoyen ni aucun territoire de côté. «La dilution de la politique de cohésion dans le futur cadre de financement pluriannuel pour l’après-2027 est un risque auquel on ne doit pas, on ne peut pas, rester indifférent. Le Comité des régions doit donc tenir bon dans sa défense d’une politique qui a encore tant à nous apporter pour concrétiser cette notion de ne laisser personne de côté, qui est l’idéal même de l’Union.»

Vasco Alves Cordeiro est membre du Comité européen des régions depuis 2013, et il en a été le premier vice-président de février 2020 à juin 2022. En 2012, il a été élu président du gouvernement régional des Açores pour la première fois, fonction à laquelle il a été réélu en 2016 et au titre de laquelle il a représenté sa région aux niveaux européen et international. M. Cordeiro est le deuxième Portugais à présider une institution de l’Union et le premier président portugais du Comité des régions; il est aussi le seul président d’une institution de l’Union issu de l’une de ses régions ultrapériphériques.

Pour en savoir plus

Contact:

Porte-parole du président

Monica Tiberi

Tél. +32 479517443

Monica.Tiberi@cor.europa.eu

Attachée de presse

Theresa Sostmann

Tél. +32 475999415

Theresa.Sostmann@cor.europa.eu

Partager :