Actualités  
ExtentedCQWP
Les dirigeants locaux demandent un renforcement de la résilience pour protéger ‎ la population des catastrophes naturelles: «Nous devons surveiller, investir ‎ et agir à l’échelon local dès aujourd’hui pour sauver des vies demain»
Les dirigeants locaux demandent un renforcement de la résilience pour protéger ‎ la population des catastrophes naturelles: «Nous devons surveiller, investir ‎ et agir à l’échelon local dès aujourd’hui pour sauver des vies demain»
Press release13.10.2021 | Cross-border and territorial cooperation;Climate change policy;Green Deal;
À l’occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe , le Comité européen des régions (CdR) a organisé un débat auquel ont participé Mami Mizutori , représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophe, et Janez Lenarčič , commissaire européen à la gestion des crises, afin de trouver des moyens de renforcer la résilience face aux catastrophes. Faisant part de leurs expériences personnelles concernant les conséquences des catastrophes récentes et la réaction à ces dernières, des dirigeants de tous les niveaux ont mis en évidence l’importance d’adopter une approche coordonnée afin de réduire les risques. Les dirigeants locaux et régionaux ont invité les Nations unies et l’Union européenne à collaborer avec le CdR pour contrôler, évaluer et renforcer la préparation aux catastrophes dans les régions et les villes. Le renforcement de la résilience locale, régionale et nationale au moyen de structures solides de gestion des risques, étayées par des mesures techniques et financières, constituent des étapes clés pour réduire l’incidence des catastrophes. 
Le centre de compétences du Centre Commun de Recherche sur la démocratie participative et délibérative: ‎ un pôle de connaissances et de coordination pour les régions et les villes
Le centre de compétences du Centre Commun de Recherche sur la démocratie participative et délibérative: ‎ un pôle de connaissances et de coordination pour les régions et les villes
06.10.2021 | Citizenship;Future of Europe;
Aujourd’hui, le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission européenne a lancé le centre de compétences sur la démocratie participative et délibérative. Ce centre a pour finalité de fournir des outils, des ressources, des travaux de recherche et des méthodologies en vue de développer les capacités et les meilleures pratiques en matière de démocratie participative et délibérative aux différents niveaux de gouvernance dans l’UE. Mark Speich, président de la commission de la citoyenneté, de la gouvernance et des affaires institutionnelles et extérieures (CIVEX) du CdR, a déclaré que la coopération entre le centre de compétences et les régions et les villes pourrait être mutuelle. D’une part, le CdR peut être un partenaire à part entière du JRC dans ses travaux sur la priorité politique de la Commission «Un nouvel élan pour la démocratie européenne» en apportant une contribution à la communauté des spécialistes du centre de compétences sous la forme de bonnes pratiques régionales et locales. D’autre part, le centre de compétences pourrait mettre au point un mécanisme visant à intégrer la participation des citoyens dans l’élaboration des politiques de l’UE et à aider les collectivités locales et régionales à systématiser l’utilisation d’outils participatifs sur une base permanente. 
Sans une politique de cohésion solide, fondée sur un véritable partenariat ‎ avec les villes et les régions européennes, la reprise de l’UE ne sera pas effective
Sans une politique de cohésion solide, fondée sur un véritable partenariat ‎ avec les villes et les régions européennes, la reprise de l’UE ne sera pas effective
Press release09.09.2021 | Cohesion policy reform;Cross-border and territorial cooperation;European Structural and Investment Funds;Financial instruments for cohesion;Territorial cohesion;Urban policy;
La crise de la COVID-19 a montré que la politique de cohésion est plus que jamais nécessaire pour renforcer la résilience en Europe, protéger les citoyens, assurer la reprise dans tous les recoins de l’Union européenne et ne laisser personne de côté. Depuis sa création en octobre 2017, l’Alliance pour la cohésion ( #CohesionAlliance ), une alliance européenne composée de 12 000 signataires qui réclament une politique de cohésion plus forte, a réussi à éviter des coupes budgétaires drastiques après 2020, à maintenir une politique de cohésion pour toutes les régions de l’Union et à proposer des règles plus simples et plus souples. Au cours d’une vidéoconférence consacrée à la nouvelle approche de l’Alliance pour la cohésion (#CohesionAlliance), ses membres fondateurs ont réaffirmé leur volonté d’unir leurs forces et de maintenir la politique de cohésion au rang de priorité absolue de l’UE. L’Alliance pour la cohésion veillera à ce que le principe de partenariat soit pleinement appliqué par les États membres dans la conception et la mise en œuvre de la politique de cohésion 2021-2027. La cohérence et les synergies entre les instruments de relance et les Fonds structurels sont d’une importance capitale pour éviter les chevauchements et maximiser l’impact de l’action européenne. 
Informations connexes
International Cooperation