Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Le Comité européen des régions exprime son indignation ‎ face aux attaques contre les villes ukrainiennes ‎ et s’engage à soutenir la reconstruction de l’Ukraine dans la durée  

Les villes et les régions européennes définissent la manière dont elles-mêmes — et l’Union européenne — peuvent contribuer à la reconstruction de l’Ukraine, et ce alors même qu’un nouveau sondage témoigne de la ferme volonté des responsables politiques locaux et régionaux d’aider l’Ukraine.

Le Comité européen des régions (CdR) a réaffirmé son soutien sans réserve à l’Ukraine face à la vague d’attaques meurtrières que la Russie a lancées le 10 octobre dernier sur des zones et infrastructures civiles dans des villes de l’ensemble du pays. Les déclarations issues de l’ensemble du spectre politique ont été prononcées lors d’une session plénière au cours de laquelle le CdR a adopté un large éventail de recommandations visant à faire en sorte que les régions et les villes de l’Union européenne puissent s’engager de manière efficace et profonde dans la reconstruction de l’Ukraine. Dans son avis, le Comité souligne qu’il convient de veiller tout particulièrement à ce que le processus de reconstruction accélère également la transition de l’Ukraine vers une économie plus écologique et plus durable.

L’avis sur Le rôle des villes et des régions de l’UE dans la reconstruction de l’Ukraine contribuera à orienter les travaux de l’Alliance européenne des villes et régions pour la reconstruction de l’Ukraine créée en juin dernier par le Comité européen des régions (CdR) et les associations ukrainiennes et européennes représentant les administrations locales et régionales. L’Alliance elle-même étant une réponse à une demande de Volodymyr Zelensky, le président ukrainien.

L’adoption, le 11 octobre, de l’avis garantit que les recommandations des villes et des régions ont été formulées à temps dans la perspective d’une conférence internationale consacrée à la reconstruction de l’Ukraine qui se tiendra le 25 octobre prochain à Berlin, et en amont de l’adoption de décisions finales sur la forme de la plateforme en cours d’édification de la Commission européenne destinée à coordonner le soutien à la reconstruction. L’avis invite la Commission à proposer un processus de reconstruction ascendant en Ukraine qui s’appuie sur le processus de décentralisation déjà bien avancé du pays.

Dario Nardella (IT/PSE), rapporteur, maire de Florence et président d’Eurocities, a déclaré:«Ce que nous attendons, c’est que la plateforme de reconstruction soit financée sur le même modèle que la facilité pour la reprise et la résilience de l’Union européenne, qu’elle associe l’Alliance des villes et des régions pour la reconstruction de l’Ukraine en tant que partenaire à part entière à tous les stades de ses différentes phases de planification et de mise en œuvre, et qu’elle s’inscrive autant que possible en cohérence avec la méthodologie de la politique régionale européenne, avec également pour visée de préparer l’adhésion de l’Ukraine à l’Union.» Il a ajouté que la reconstruction des infrastructures ukrainiennes détruites devrait être sous-tendue par une priorité accordée à la durabilité, aux principes démocratiques et à la stabilité des institutions.

Patrick Molinoz (FR/PSE), Vice-Président de Bourgogne Franche Comté, Vice-Président de la Commission Nationale de la Coopération Décentralisée (CNCD) et membre du groupe de travail du CdR sur l’Ukraine, a déclaré: «le rôle essentiel que les villes et régions d’Europe sont prêtes à assumer pour l’Ukraine ne se limite pas à aider la reconstruction des écoles, hôpitaux ou infrastructures, elle consistera aussi à accompagner l’effort démocratique de décentralisation engagé avant la guerre. En outre, au moment où les conséquences de la guerre se font sentir partout, les villes et régions jouent un rôle majeur pour que le soutien des citoyens à la cause Ukrainienne ne faiblisse pas, en particulier dans les états les plus éloignés du front».

L’Alliance s’appuie sur une solide vague de soutien en faveur de l’Ukraine dans les villes et les régions de l’Union. Le baromètre régional et local 2022, une enquête menée dans l’ensemble de l’Union auprès de plus de 2 000 responsables politiques locaux et régionaux, qui figure dans le rapport annuel 2022 de l’Union sur l’état des régions et des villes publié par le CdR le 11 octobre, fait apparaître que les trois quarts des répondants déclarent que leurs collectivités locales ou régionales ont pris en charge des Ukrainiens déplacés par la guerre, et que la moitié d’entre elles ont envoyé une aide matérielle dans le pays. Un répondant sur deux déclare que la manière la plus efficace de reconstruire le pays consisterait à associer les régions et les villes européennes au processus.

Vasco Alves Cordeiro, président du CdR, a déclaré:«Les habitations, les écoles, les universités et les hôpitaux ont tous été détruits par la guerre que mène la Russie contre l’Ukraine.Dans quelques semaines, si rien n’est fait, l’hiver condamnera définitivement à la ruine tous ces bâtiments endommagés. Le Comité européen des régions, avec ses associations partenaires, a lancé une “Alliance européenne des villes et des régions pour la reconstruction de l’Ukraine”. Cette alliance est nécessaire pour nous développer et associer davantage de villes et de régions pour reconstruire efficacement l’Ukraine, sachant qu’un répondant sur deux à notre baromètre régional et local estime que le moyen le plus efficace de reconstruire l’Ukraine consiste à associer les régions et les villes européennes aux plans de reconstruction.Nous restons déterminés à transformer les paroles en actes, et à plaider en faveur d’un instrument financier spécifique pour garantir les projets de reconstruction entre pairs des collectivités locales et régionales.Nous sommes aux côtés de l’Ukraine.»

En réaction aux attaques meurtrières lancées le 10 octobre par la Russie, le président Cordeiro a affirmé au nom de l’institution, «sa ferme condamnation des attaques atroces visant des civils et des infrastructures civiles dans tout le pays», et il a assuré à ses homologues ukrainiens la pleine solidarité du CdR dans leur lutte pour la démocratie et la liberté.

Comment les villes et les régions peuvent-elles aider l’Ukraine?

Selon une estimation conjointe du gouvernement ukrainien, de la Commission et de la Banque mondiale, la guerre a causé quelque 349 milliards d’euros de dommages entre le 24 février et le 1er juin, avec un impact particulièrement sévère dans les secteurs du logement, des transports, du commerce et de l’industrie. Les destructions se sont concentrées dans les régions de Tchernihiv, Donetsk, Louhansk, Kharkiv, Kyiv et Zaporijjia.

Les recommandations figurant dans le projet d’avis sur la manière d’aider l’Ukraine à faire face à différentes phases, avec une première étape axée sur l’intervention d’urgence, une deuxième consacrée à la restauration des infrastructures et des services critiques et enfin une troisième étape visant à ouvrir la voie à une croissance durable inscrite dans le temps long. Le soutien à plus long terme devrait surtout se concentrer sur la réalisation de l’objectif fixé par le gouvernement ukrainien de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 65 % d’ici à 2030, et sur la reconstruction des infrastructures sociales, telles que le parc immobilier, les écoles et les hôpitaux, dans l’optique de donner aux réfugiés ukrainiens et aux personnes déplacées la possibilité de retourner dans leurs logements d’avant-guerre.

Le gouvernement ukrainien a suggéré que les régions et les villes européennes pourraient apporter leur contribution sur la base de partenariats de jumelage avec des pairs en Ukraine. Le projet d’avis du CdR souligne également la valeur potentielle des programmes d’investissement plus larges pour associer un plus grand nombre de villes et de régions.

L’avis souligne la nécessité d’investir dès que possible dans le renforcement des capacités des administrations infranationales, lesquelles ont vu leurs responsabilités augmenter considérablement au cours des sept dernières années, et qui doivent désormais relever le défi de la reconstruction et de la préparation à l’adhésion à l’Union. L’avis plaide spécifiquement pour le renforcement de U-LEAD, un programme existant de soutien à la décentralisation en Ukraine.

L’Ukraine est déjà membre de la stratégie de l’Union pour la région du Danube, et l’avis suggère que cette stratégie fournisse un cadre intégré pour sa coopération avec l’Union. Les recommandations vont plus loin, en soulignant l’intérêt de recourir à des mécanismes européens éprouvés pour soutenir les régions et les villes, en suggérant, par exemple, que l’Union s’emploie rapidement à étendre la collaboration avec les régions ukrainiennes, au moyen d’un programme de coopération transnationale, et en accélérant l’accès de l’Ukraine aux programmes Horizon et Culture.

Les recommandations s’appuyaient en partie sur une étude commandée par le CdR, dans laquelle des chercheurs ont analysé les points de vue des responsables politiques locaux et régionaux dans les régions d’Ukraine qui ont subi des dommages variables. Dans ses conclusions, une amélioration substantielle des capacités administratives aux niveaux local et régional est relevée, qui découle d’un processus de décentralisation engagé au milieu des années 2010, et le potentiel des villes et des régions de l’Union pour contribuer aux réformes en matière de renforcement des capacités est aussi souligné, en particulier dans les communautés de plus petite taille.

Contacts:

Monica Tiberi, porte-parole du président, +32 479 51 74 43

Andrew Gardner, attaché de presse, +32 473 843 981

Stephanie Paillet, support audiovisuel, +32 473 522 988

Partager :
 
Actualités sur le sujet

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COP15-.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COR-OUTRAGE-AT-ATTACKS-PLEDGES-LONG-TERM-SUPPORT.ASPX

COP15: European Committee of the Regions formally recognised as key partner to implement the Kunming-Montreal global biodiversity framework
COP15: European Committee of the Regions formally recognised as key partner to implement the Kunming-Montreal global biodiversity framework
19.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/CALL-GIVE-ENERGY-EQUIPMENT-UKRAINE.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COR-OUTRAGE-AT-ATTACKS-PLEDGES-LONG-TERM-SUPPORT.ASPX

Appel aux villes et aux régions de l'UE pour donner des équipements énergétiques à l'Ukraine
Appel aux villes et aux régions de l'UE pour donner des équipements énergétiques à l'Ukraine
13.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/VALEA-JIULUI-DEVELOPMENT-SOCIETY-PROJECT.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COR-OUTRAGE-AT-ATTACKS-PLEDGES-LONG-TERM-SUPPORT.ASPX

Valea Jiului Development Society Project crowned “Transformative Action of the Year 2022”
Valea Jiului Development Society Project crowned “Transformative Action of the Year 2022”
09.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/MORE-AMBITIOUS-BIODIVERSITY-TARGETS.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COR-OUTRAGE-AT-ATTACKS-PLEDGES-LONG-TERM-SUPPORT.ASPX

EU cities and regions call for more ambitious biodiversity targets
EU cities and regions call for more ambitious biodiversity targets
09.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/ACTION-PLAN-WITH-EIT-CLIMATE-KIC.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COR-OUTRAGE-AT-ATTACKS-PLEDGES-LONG-TERM-SUPPORT.ASPX

Action Plan with EIT Climate KIC
Action Plan with EIT Climate KIC
09.12.2022