Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Cor Lamers assume de nouvelles fonctions dans l'UE  

Les membres du Comité européen des régions (CdR) ont élu le bourgmestre de Schiedam, Cor Lamers (Pays-Bas, PPE) comme nouveau président de sa commission de l'environnement, du changement climatique et de l'énergie (ENVE). Cor Lamers est membre de l'assemblée des villes et des régions de l'Union européenne depuis 2007.

Lundi 18 septembre, Cor Lamers, bourgmestre de Schiedam, a été désigné président de la commission ENVE du Comité européen des régions qui est chargée de l'environnement, du changement climatique et de l'énergie.

Cor Lamers a effectué cette déclaration: «Je veux être un président rassembleur, qui donnera aux membres de la commission ENVE un espace et des occasions de s'engager sur des questions qui relèvent de leurs domaines d'intérêt et d'expertise. Mon objectif politique consistera à poursuivre les efforts déployés pour construire des villes et des régions plus durables et trouver un point d'équilibre entre le développement économique, social et environnemental de nos collectivités. Le basculement vers une économie circulaire et le soutien apporté aux PME éco-novatrices représentent deux facteurs essentiels pour parvenir à cette fin.»

Le mandat de Cor Lamers a une durée de deux ans et demi. Le bourgmestre de Schiedam doit assurer le suivi de dossiers aussi cruciaux que la mise en œuvre de l'accord sur le changement climatique récemment adopté à Paris. Aux côtés de Karl-Heinz Lambertz, le président du Comité européen des régions, Cor Lamers sera à la tête d'une délégation de 20 représentants locaux et régionaux qui participera aux négociations des Nations unies sur le climat, lors la conférence COP23 qui se déroulera en novembre à Bonn.

Dans l'enceinte de la COP23 réunie dans cette ville, Cor Lamers se fera l'avocat du rôle essentiel que les collectivités locales et régionales assument dans la lutte contre le réchauffement planétaire, et il conjurera la communauté internationale d'accélérer les flux financiers. Par leurs projets climatiques locaux, les villes et les régions européennes ont la capacité d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de Paris, pour autant que l'on développe, à l'échelon national et international, des mécanismes financiers supplémentaires et plus simples.

La commission ENVE défend les intérêts des collectivités territoriales européennes dans le processus législatif de l'Union européenne pour un important ensemble de domaines d'intervention, comme le changement climatique, l'énergie renouvelable et la politique environnementale.

Dans l'accomplissement de sa tâche, Cor Lamers pourra s'appuyer sur son premier et son second vice-président, à savoir Roby Biwer (Luxembourg, PSE), conseiller municipal de la ville luxembourgeoise de Bettembourg, et Valter Flego (Croatie, ADLE), joupan (président de l'exécutif) du comitat croate d'Istrie.

Le Comité européen des régions est l'assemblée des collectivités locales et régionales de l'Union européenne. Créé en 1994 par le traité de Maastricht, il a pour mission d'associer les collectivités régionales et locales au processus décisionnel de l'UE et de les informer de ses politiques.

Note à l'attention des journalistes:

Quelle Europe voulez-vous? Participez à l'enquête en ligne sur l'avenir de l'Europe (en néerlandais ici).

Des photos sont disponibles ici (18/09/2017)

Regarder une déclaration vidéo de Cor Lamers (février 2016)

Contact: David Crous | Tél. +32 470 88 10 37 | david.crous@cor.europa.eu

Informations connexes