Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Le CdR et l’ICLEI renouvellent leur partenariat sur l’action pour le climat et la biodiversité  
Le Comité européen des régions et les gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI) ‎ concluent un nouveau plan d’action.

Le Comité européen des régions (CdR) a reconduit sa coopération avec les gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI) . Leur nouveau plan d’action, signé aujourd’hui par Karl-Heinz Lambertz, président du CdR, et par Cheryl Jones Fur, du comité exécutif régional pour l’Europe de l’ICLEI, prolonge la coopération menée dans le passé et aborde les futures actions conjointes pour renforcer le rôle des villes et des régions dans des domaines tels que l’inversion de la tendance au réchauffement du climat de la planète et l’amélioration de l’application de la législation environnementale.

Le plan d’action intensifiera la coopération afin de promouvoir plus avant les cibles et les objectifs communs en matière de développement durable, d’action pour le climat, de transition énergétique, d’économie verte, d’efficacité dans l’utilisation des ressources et de diversité biologique aux échelons local et régional. Ce plan d’action renforcera les synergies entre le CdR et l’ICLEI de manière à contribuer davantage encore à la mise en œuvre d’un certain nombre de processus internationaux clés, notamment l’ accord de Paris sur le climat et les objectifs d’Aichi pour la biodiversité issus de la convention des Nations unies sur la diversité biologique.

Lors de la cérémonie de signature, le président Lambertz a fait observer que «renouveler notre coopération manifeste à nouveau clairement que lorsqu’il s’agit de s’attaquer au changement climatique et de protéger notre biodiversité, les pouvoirs publics locaux et régionaux dans le monde agissent, en affichant leurs ambitions et en affirmant leur volonté de coopérer. De conserve avec l’ICLEI, nous resserrerons nos relations, nous partagerons nos connaissances et nous nous ferons les hérauts des travaux que mènent les villes et les régions pour parvenir un avenir durable.»

En signant l’accord au nom de l’ICLEI, Cheryl Jones Fur , maire adjointe de Växjö, en Suède, et membre du comité exécutif régional pour l’Europe de l’ICLEI, a déclaré: «Les rapports internationaux récemment publiés sur le changement climatique et la biodiversité sont très clairs. Il faut que les pouvoirs publics intensifient maintenant leur action pour transformer nos sociétés et en faire des lieux de vie inclusifs et durables. Le plan d’action conclu aujourd’hui entre le Comité européen des régions et l’ICLEI (Les gouvernements locaux pour le développement durable) soutiendra les actions locales et régionales qui contribuent à mettre en œuvre les processus internationaux clés, notamment l’accord de Paris sur le climat et la Convention des Nations unies sur la biodiversité.»

Le CdR et l’ICLEI ont convenu d’œuvrer ensemble en poursuivant les objectifs communs suivants:

fournir un soutien réciproque, coopérer et entreprendre des échanges réguliers au sujet des activités organisées aux fins d’actions d’intérêt commun;

promouvoir, au niveau des collectivités régionales et locales, le concept de villes et de territoires durables;

encourager la participation des collectivités locales et régionales à des activités considérées comme prioritaires par les deux signataires.

Leurs principaux domaines de coopération sont les suivantes:

la collaboration pour une action intégrée en faveur du climat dans le contexte des engagements de l’accord de Paris;

la Plateforme européenne des villes durables, le Prix de l’action transformatrice et la Conférence européenne des villes durables en 2020;

la déclinaison à l’échelon local des objectifs de développement durable;

la coopération en matière de marchés publics durables et de marchés publics stratégiques, circulaires et innovants;

l’économie circulaire en lien avec la Coalition de l’ICLEI des villes vertes et circulaires;

le cadre d’action politique en matière de biodiversité après 2020;

les avis sur l’environnement, le climat et l’énergie;

l’amélioration de l’application de la législation environnementale et de la politique urbaine durable;

la contribution aux projets pertinents de l’ICLEI et leur diffusion.

En outre, une feuille de route bisannuelle pour 2019 et 2020 spécifie des activités communes. Parmi celles-ci, figurent la prochaine Semaine européenne de l’énergie durable en juin 2019, le Congrès des villes résilientes et le Forum européen pour la résilience urbaine en lien avec les discussions sur le changement climatique de la CCNUCC à Bonn , en juin 2019, la conférence organisée au CDR le 25 juin sur la gouvernance à multiniveaux en matière d’action pour le climat, et les conférences préparatoires et la 25 e  conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP 25) qui se tiendront à Santiago-du-Chili en décembre prochain.

Cette signature permet de renouveler le premier plan d’action pour 2017 et 2018 qui avait lancé la coopération entre le Comité européen des régions et l’ICLEI afin de soutenir les collectivités locales et régionales pour réaliser le développement durable sur le terrain tout en augmentant leur influence à l’échelle internationale.

Contexte:

Les gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI) sont un réseau mondial qui rassemble plus de 1 750 villes, cités et régions de plus de 86 pays du monde, parmi lesquelles figurent 12 mégapoles, 100 métropoles, 450 grandes villes et régions urbaines, ainsi que 650 villes et cités de petite et moyenne taille.

Contact: David Crous | david.crous@cor.europa.eu | +32 (0) 470 88 10 37