Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Cohésion, compétitivité et convergence: Le Premier Ministre portugais appelle à davantage de ressources et d’investissements dans les régions de l'UE  

Antonio Costa, Premier Ministre du Portugal, s’est joint au débat de centaines de dirigeants locaux et régionaux sur l’avenir de l’Europe lors de la session plénière du Comité européen des régions (CdR). Le Premier Ministre a fait valoir l’urgente nécessité pour l’Europe de changer de cap en vue d’affronter la concurrence mondiale, en s’attaquant aux disparités régionales, en augmentant les contributions des États membres au budget de l’UE, en intensifiant les investissements dans les régions et en engageant chaque niveau de gouvernement.

Le Premier Ministre a indiqué que l’UE devait accorder la priorité à la cohésion sociale et à la convergence des régions et des villes. Antonio Costa, ancien membre du CdR, a plaidé en faveur d’une augmentation du budget de l’UE, constatant l’insuffisance du taux de 1 % du revenu national brut: «Dans le contexte de la mondialisation, l’Europe requiert davantage de cohésion et de compétitivité de son économie. Pour relever les nouveaux défis, nous ne devons pas affaiblir les fondements de notre Union que sont par exemple la politique agricole commune ou la politique de cohésion. Nous avons l’ambition et nous avons les politiques. Si nous voulons une Europe plus forte, qui soit plus résiliente face aux crises et davantage préparée aux nouveaux défis, notre Union doit être dotée de davantage de ressources».

IKarl-Heinz Lambertz, président du CdR, a soutenu les propos du Premier Ministre et a déclaré: «Il est de notre responsabilité à tous de remettre l’Europe sur les rails d’une croissance économique équilibrée. La cohésion sociale, économique et territoriale constitue l’ADN de notre Union, mais il nous faut investir davantage dans les régions et les zones rurales. Le prochain budget de l’UE déterminera la direction que prendra l’Europe au cours des prochaines années. C’est pourquoi les États membres doivent augmenter, et non réduire, les moyens financiers des régions et des villes afin de créer des emplois et d’approfondir l’intégration européenne».

Sachant que le CdR, en coopération avec des associations de territoires, milite au travers d'une "Alliance pour la cohésion" #CohesionAlliance pour que le prochain budget de l’UE permette à la politique de cohésion de continuer à investir dans les régions, M. Costa, a également plaidé avec vigueur en ce sens. «La politique de cohésion a permis à l’Europe d’être présente dans chaque village, chaque commune, chaque ville et dans chacune des rues en Europe. C’est pourquoi cette politique ne peut et ne saurait être une variable d’ajustement dans le prochain cadre financier pluriannuel.»

Au cours du débat, des membres du CdR ont exprimé leur soutien à la vision du Premier Ministre, en soutenant la nécessité de renouveler l’économie de l’Europe en renforçant la cohésion territoriale, les infrastructures et la pérennité de son environnement. Selon eux, l’UE devait accorder davantage d’attention au rôle et à l’influence des collectivités territoriales, à qui revient la responsabilité d’orienter les économies régionales, mais également d’exprimer les préoccupations des électeurs et de rallier les communautés aux politiques de l’UE.

Le Premier Ministre portugais a également insisté sur l’urgence d’achever l’union monétaire européenne: «Il n’a toujours pas été apporté de solutions aux faiblesses structurelles de la zone euro. Tant que l’Union économique et monétaire reste inachevée, d’autres crises menacent de se produire. C’est pourquoi je continue à défendre la création d’un budget de la zone euro fondé sur des ressources propres».

Note à l’intention des journalistes:

Ce débat s'inscrit dans le cadre de la campagne lancée par le Comité intitulée "Réflexions sur l’Europe", qui vise à recueillir les ambitions et préoccupation des citoyens sur le futur de l'Europe, à travers l'organisation de "dialogues citoyens" au niveau local. Le résultat de ce vaste exercice de consultation sur "le terrain" sera repris dans un rapport qui sera présenté au Conseil européen dans le courant de cette année.

Afin de promouvoir une politique de cohésion forte après 2020 pour toutes les régions, le Comité, conjointement avec les principales associations de territoires de l’UE, a lancé une #CohesionAlliance, initiative ouverte à tous ceux qui estiment que la politique de cohésion de l’UE doit rester un pilier central de l’avenir de l’Union européenne. Depuis son lancement en octobre dernier, l’Alliance continue d’attirer de nouveaux signataires, notamment des autorités régionales et locales, des députés européens, des associations professionnelles, des universités, et des groupes de réflexion.

• Regarder les débats sur le canal Europe by Satellite

Photos de la session plénière du CdR.

Contact:
Andrew Gardner

Tél. +32 473 843 981
andrew.gardner@cor.europa.eu