Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Tableau de bord de l’innovation régionale 2019: les régions des capitales nordiques en tête du classement  

Markku Markkula

D’après le tableau de bord de l’innovation régionale 2019 , publié ce lundi par la Commission européenne, les régions d’Helsinki-Uusimaa en Finlande, de Stockholm en Suède et de Copenhague (Hovedstaden) au Danemark sont les trois régions les plus innovantes de l’Union européenne. Ce tableau de bord montre une certaine convergence des performances régionales, avec une réduction des différences de performance entre la plupart des régions de l’UE, bien que l’écart par rapport aux résultats les plus modestes se soit creusé.

Markku Markkula , premier vice-président du Comité européen des régions et président du conseil régional d’Helsinki-Uusimaa, a déclaré: «Le tableau de bord européen de l’innovation et le tableau de bord de l’innovation régionale , publiés par la Commission européenne pour l’année 2019, indiquent que les performances de l’Union en matière d’innovation sont en amélioration pour la quatrième année d’affilée. Cette tendance s’observe également dans la plupart des régions de l’UE: sur les 238 régions, 159 ont en effet amélioré leurs performances au cours des huit dernières années. Je me réjouis de voir que ma région, Helsinki-Uusimaa, se trouve en tête du classement, devant nos voisins scandinaves des régions de Stockholm et de Copenhague.»

«Toutefois, si le rapport de la Commission met en évidence une diminution des écarts de performance entre les innovateurs de premier plan, importants et modérés, dans le même temps, certaines régions de l’UE sont de plus en plus à la traîne. Les régions en question, qui souffrent souvent d’une fuite des cerveaux et d’un vieillissement de leur population, ont besoin d’aide pour développer des infrastructures de recherche adéquates et pour renouveler leur potentiel humain dans les domaines de la recherche et des sciences au niveau local. Nous devons renforcer les partenariats entre les principales régions d’innovation et les autres, tant au sein de chaque État membre qu’entre les régions de toute l’Europe. En outre, grâce à des règles plus claires et plus accessibles relatives au programme Horizon Europe , l’Union peut favoriser une participation juste et transparente, et assurer une distribution plus équitable des talents dans l’ensemble de l’Europe», a souligné M. Markkula.

«Pour être à la pointe à l’échelle mondiale, l’Europe a besoin de davantage d’investissements et de précurseurs. À titre d’exemple, nous ne pourrons accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies qu’en bâtissant des partenariats efficaces, fondés tant sur l’utilisation des instruments de financement de l’UE que sur des investissements privés», a conclu M. Markkula.

Les membres du Comité européen des régions débattront de la localisation des objectifs de développement durable avec Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, lors de la session plénière de la semaine prochaine, le 26 juin.

Contact:

Lauri Ouvinen

Tél. +32 22822063

lauri.ouvinen@cor.europa.eu