Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Journée internationale des femmes 2019 : Déclaration du Président et du premier Vice-président  

L'égalité des genres est l'une des valeurs fondamentales de l'Union européenne. Elle est nécessaire pour la justice sociale, la bonne santé de notre démocratie et de notre économie. Il est grand temps d'atteindre une réelle égalité des genres à tous les niveaux de gouvernance. Au fil des années, des avancées significatives ont été faites pour donner davantage de responsabilités aux femmes et corriger les déséquilibres sociaux et économiques existants. Malgré ces efforts, le chemin est encore long avant de pouvoir affirmer qu'il existe une réelle égalité des genres en Europe.

Quatre-vingt jours avant les élections européennes, qui coïncident avec les élections locales et régionales dans certains états membres, le Comité européen des régions encourage les femmes à se porter davantage candidates aux élections. Nous avons besoin de plus de femmes dans nos assemblées politiques aux niveaux local, régional et européen.

A l'occasion de la journée internationale des femmes, en tant que Président et premier Vice-président du Comité européen des régions, nous appelons à l'égalité entre les femmes et les hommes en politique, y compris dans notre propre institution.

En 2019, les présidences de nos six commissions sont partagées de manière égale entre les hommes et les femmes, mais les femmes restent minoritaires dans notre assemblée. Ce n'est tout simplement pas suffisant. En vue des prochaines nominations des membres de notre Comité en janvier 2020, nous appelons les organes de nomination de tous les États membres de l'UE à corriger ce déséquilibre et à accroître la représentation des femmes dans notre Comité.

Si nous voulons une politique véritablement démocratique, nous devons créer des opportunités, éliminer les obstacles et donner à davantage de femmes les moyens d'entrer en politique. Notre démocratie représentative n'est pas représentative si, à tous les niveaux de gouvernement et dans la plupart des postes politiques, les femmes sont minoritaires. Moins de 30 % des parlementaires régionaux et moins d'un maire sur sept sont des femmes.

Il est donc temps d'opérer un changement radical. Il est temps que la politique et la démocratie européennes reflètent pleinement nos valeurs et notre société. Il est temps d'instaurer une véritable égalité des genres à tous les niveaux politiques.