Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Les collectivités locales et régionales sont essentielles pour concrétiser les recommandations de la conférence sur l’avenir de l’Europe  

Alors que les institutions européennes rendent compte de la manière dont les recommandations de la conférence seront mises en œuvre, les représentants locaux et régionaux insistent sur le rôle indispensable des villes et régions d’Europe pour y parvenir.

Le Comité européen des régions a entendu les attentes des citoyens et assure un suivi actif des propositions formulées lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe, qui ne peuvent être pleinement mises en œuvre sans la participation active de l’échelon local et régional. Tel est le message principal délivré par les dirigeants locaux et régionaux de l’UE avant la manifestation au cours de laquelle les trois institutions dirigeant la conférence présenteront aux citoyens les actions qu’elles entreprennent pour donner suite à leurs propositions. Le Comité européen des régions attire également l’attention, dans son dernier rapport, sur ses réalisations aux niveaux local et régional et dans tous les domaines d’action. Dans une déclaration, la délégation du Comité européen des régions et des associations européennes de collectivités locales et régionales a souligné la nécessité de renforcer la participation des régions et des villes à ce nouveau chapitre de la démocratie européenne.

Huit mois après l’adoption des conclusions de la conférence sur l’avenir de l’Europe, le Comité européen des régions se joint aux autres institutions de l’Union qui ont pris part à la conférence pour établir un rapport sur la manière dont elles mettent en œuvre les propositions qui en sont ressorties. S’il est primordial que les institutions de l’UE répondent aux attentes des citoyens, les collectivités locales et régionales se tiennent prêtes à mettre en œuvre de nombreuses propositions sur le terrain, dans des domaines tels que le pacte vert, les soins de santé transfrontaliers, la cohésion et la participation démocratique des citoyens. Les dirigeants locaux et régionaux de l’Union font également observer que, dans la perspective des élections européennes qui se tiendront au printemps 2024, il est essentiel que les citoyens s’approprient le projet européen, en dépit du contexte très difficile découlant de la guerre en Ukraine et de la diminution de leur pouvoir d’achat.

Vasco Alves Cordeiro (PT/PSE), président du Comité européen des régions, a déclaré: «La conférence sur l’avenir de l’Europe ouvre un nouveau chapitre de la démocratie européenne. Dès le départ et à long terme, les villes et les régions peuvent faire la différence. Elles doivent pouvoir participer pleinement à toute nouvelle proposition mettant en œuvre les conclusions de la conférence, ainsi qu’à toute initiative qui en découle. Nous devons introduire des panels de citoyens dans toutes nos villes et régions et veiller à ce que toute réforme du fonctionnement de l’Union européenne contribue à accroître le rôle de notre assemblée.Dans la perspective des prochaines élections européennes qui auront lieu en 2024, le Comité européen des régions se tiendra toujours aux côtés des citoyens européens pour bâtir une Europe plus forte et plus juste.»

Apostolos Tzitzikostas (EL/PPE), premier vice-président du Comité européen des régions, a ajouté: «Nous saluons la décision de prévoir systématiquement des panels de citoyens comme outils de la démocratie participative, et nous demandons à la Commission européenne d’organiser une fois par an plusieurs panels de citoyens au sein des administrations communales ou des parlements régionaux, de manière à encourager un dialogue sur les questions européennes qui ont une incidence territoriale; le Comité des régions est disposé à apporter son soutien à cette démarche.»

Étant donné qu’elles représentent le niveau de gouvernement le plus proche des citoyens, les collectivités locales et régionales doivent être pleinement associées à toute initiative liée aux panels de citoyens, dont on prévoit à présent qu’ils examinent la législation de l’Union. Ces panels devraient se tenir dans toutes les régions et villes d’Europe, avec la pleine participation des élus locaux et régionaux. Dans ce contexte, les dirigeants locaux et régionaux sont prêts à mettre à disposition leur expertise en matière de démocratie participative. Le Comité européen des régions, en tant qu’assemblée européenne des représentants locaux et régionaux directement élus, rappelle que toute réforme institutionnelle devrait lui conférer un rôle accru dans le processus législatif.

La déclaration et le rapport indiquent également que de nombreuses recommandations de la conférence sur l’avenir de l’Europe formulées par les citoyens sont déjà mises en œuvre actuellement par les villes et régions de l’Union, telles que les recommandations visant à mettre sur pied des programmes pour des villes et des régions plus vertes, à réduire la consommation d’énergie, à soutenir l’accès transfrontalier aux soins de santé, à combler la fracture numérique dans les zones rurales et à renforcer la démocratie au moyen d’un réseau de conseillers de l’UE.

Contexte

-Une délégation constituée de 18 membres du CdR et de 12 autres représentants de collectivités locales et régionales a participé activement aux débats de la conférence sur l’avenir de l’Europe. Un résumé de leurs contributions figure dans le rapport du CdR sur la mise en œuvre des recommandations de la conférence sur l’avenir de l’Europe formulées par les collectivités locales et régionales.

-Résolution du CdR sur «Les résultats et le suivi de la conférence sur l’avenir de l’Europe», exposant ses réactions et propositions en la matière, notamment à propos de la révision des traités et des propositions de la conférence qui présentent un intérêt pour lui-même et pour les villes et les régions.

Contact:

Monica Tiberi, porte-parole du président

Tél. +32 479517443

monica.tiberi@cor.europa.eu

Marie-Pierre Jouglain, attachée de presse

Tél. +32 473524115

mariepierre.jouglain@cor.europa.eu

Partager :
 
Actualités sur le sujet

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/LOCAL-AND-REGIONAL-LEADERS-ENGAGED-FOR-BETTER-EU-LAWS.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX

Local and regional leaders engaged for better EU laws: Anne Karjalainen and Michiel Rijsberman appointed rapporteurs on public procurement and Digital Europe programme
Local and regional leaders engaged for better EU laws: Anne Karjalainen and Michiel Rijsberman appointed rapporteurs on public procurement and Digital Europe programme
31.01.2023

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/DIGITAL-RESILIENCE.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX

CoR survey on Digital resilience
CoR survey on Digital resilience
23.01.2023

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/EU-CRIMES-HATE-CRIME-HATE-SPEECH.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX

Regional and local leaders demand extending the list of EU crimes to all forms of hate crime and hate speech
Regional and local leaders demand extending the list of EU crimes to all forms of hate crime and hate speech
01.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/CHARTER-YOUTH-DEMOCRACY-BOOST-YOUTH-PARTICIPATION.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX

Le Comité européen des régions et le Forum européen de la jeunesse unissent leurs forces pour encourager la participation des jeunes à la vie politique et démocratique
Le Comité européen des régions et le Forum européen de la jeunesse unissent leurs forces pour encourager la participation des jeunes à la vie politique et démocratique
01.12.2022

1.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX

2.HTTPS://COR.EUROPA.EU/FR/NEWS/PAGES/COFE-1-DECEMBER.ASPX