Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
COVID-19: le Comité des régions de l’Union européenne lance une plateforme pour aider les communautés régionales et locales dans leur gestion de la crise  

Une plateforme d’échange contribuera à faire connaître les besoins et les solutions, renforcera le soutien mutuel et servira de mécanisme de retour d’information pour permettre un contrôle de l’effet réel des mesures de l’UE sous l’angle local et régional. Le CdR fournira aussi à ses membres des informations régulières et pratiques sur les actions de l’UE dans la gestion de la crise du coronavirus.

Le Comité européen des régions (CdR) a établi un plan d’action pour soutenir et aider les collectivités locales et régionales qui se trouvent en première ligne pour lutter contre la pandémie provoquée par le coronavirus. Ce plan en cinq points prévoit de lancer une plateforme d’échange pour aider les membres du CdR à faire connaître leurs besoins et leurs solutions et pour renforcer l’entraide des communautés locales dans toute l’Europe. En outre, ce mécanisme permettra aux membres du CdR de donner leur avis sur les actions que l’Union européenne a déjà mises en place, permettant ainsi d’apporter depuis le terrain une appréciation réaliste de l’effet des politiques déployées. Le CdR fournira également des informations régulières et pratiques sur les mesures prises par l’UE, en mettant l'accent sur les possibilités de financement.

Le plan d’action — approuvé par la conférence des présidents du CdR* le 24 mars — invite les institutions de l’Union européenne à favoriser le soutien que celle-ci apporte aux dirigeants locaux par la voie d’un mécanisme européen d’urgence sanitaire visant, entre autres, à coordonner la distribution des équipements médicaux essentiels dans l’ensemble de l’UE. Pour répondre aux besoins sanitaires, sociaux et économiques des citoyens, les dirigeants locaux et régionaux doivent protéger leurs économies. Le plan d’action demande un soutien financier destiné aux entreprises locales et aux personnes confrontées au chômage, et que l’Union soutienne les stratégies régionales de relance que sont en train d’élaborer sur mesure de nombreuses régions de l’Union afin de stabiliser l’économie.

Apostolos Tzitzikostas, président du Comité européen des régions, a déclaré à l’occasion de l’adoption du plan d’action: « Les membres du CdR et tous les dirigeants régionaux et locaux de l’Union européenne déploient des efforts extraordinaires pour lutter contre la pandémie. En ces temps difficiles, nous devons être unis et agir de manière responsable. Des présidents de région et de maires m’ont demandé de mettre en place une plateforme d’échange qui donnera aux membres du CdR la possibilité de faire connaître leurs besoins, leurs réactions et leurs idées et d’élaborer des solutions communes. Si cette plateforme s'avère utile, elle sera étendue à tous les dirigeants locaux et régionaux de l’Union. Le plan d’action permettra également de mieux cibler les besoins des communautés locales en matière de soins de santé et de s’attaquer aux aspects sociaux et économiques de la pandémie et à leur incidence sur les collectivités locales et régionales ».

François Decoster, Président du groupe Renew Europe au CdR et maire de Saint-Omer (62) a déclaré: "Cette crise est aussi un test pour l'Europe, dont il faudra tirer toutes les conséquences car l'Union a besoin de capacité d'action plus rapide. Par ailleurs, les réponses apportées à la crise par les villes et les régions sont autant de bonnes pratiques qui peuvent être aussi mises en oeuvre au plan européen à l'avenir ".

En tant qu’institution, le CdR joue le rôle d’interface et de point de référence entre l’Union européenne et ses gouvernements locaux et régionaux. Dans le contexte de la crise actuelle, il est prêt à aider, informer, mobiliser et représenter les régions et les villes de toute l’Europe. Sur le plan opérationnel et concret, le plan d’action du CdR vise à:

1) encourager l’aide que procure l’Union européenne aux collectivités locales et régionales dans le secteur de la santé, grâce à l’appel lancé en faveur d’un mécanisme européen d’urgence sanitaire;

2) créer une plateforme pour échanger, coopérer et faciliter l’entraide que s’apportent les villes et les régions de toute l’Union européenne;

3) assurer, au moyen de mécanismes mis en place au sein du CdR, un retour d’information concret, du point de vue local et régional, sur la manière de traiter les aspects sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie et leur incidence sur les citoyens et les communautés locales;

4) fournir régulièrement aux collectivités locales et régionales des informations pratiques sur les mesures prises par l’Union européenne pour faire face à la crise;

5) faciliter un bilan de la réalité que prennent sur le terrain les mesures mises en œuvre par l’Union européenne pour lutter contre la pandémie et collecter auprès des membres des données probantes qui permettront d’améliorer les politiques de l’Union en s’appuyant sur les expériences de l’échelon local et régional («bilan de santé» des politiques).

Ces actions et mesures s’accompagneront d’opérations ciblées de communication afin d’expliquer ce que l’UE entreprend pour aider et soutenir les communautés locales dans leur lutte contre la pandémie de coronavirus.

* Conférence des présidents du Comité européen des régions:

Apostolos Tzitzikostas , président du Comité européen des régions et gouverneur de la région de Macédoine centrale, Grèce

Vasco Ilídio Alves Cordeiro , premier vice-président du Comité européen des régions et président du gouvernement régional des Açores, Portugal

Olgierd Geblewicz , président du groupe PPE au Comité européen des régions et maréchal de la voïvodie de Poméranie occidentale, Pologne

Christophe Rouillon , président du groupe PSE au Comité européen des régions et maire de Coulaines, France

François Decoster , président du groupe «Renew Europe» au Comité européen des régions et maire de Saint-Omer, France

Władysław Ortyl , président du groupe ECR au Comité européen des régions et maréchal de la voïvodie de Subcarpatie, Pologne

Kieran McCarthy , président du groupe AE au Comité européen des régions et membre du conseil municipal de Cork, Irlande

Satu Haapanen , coprésidente du groupe des Verts au Comité européen des régions et conseillère municipale de la ville d’Oulu, Finlande

Contact:

Marie-Pierre Jouglain

Tél.: +32 473524115

Mariepierre.Jouglain@cor.europa.eu