Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Le CdR et la Commission européenne unissent leurs forces pour stimuler la recherche et l’innovation aux niveaux local et régional  

Le plan d’action signé avec les services de la commissaire Maryia Gabriel (DG EAC, DG RTD et JRC) permettra également de lutter contre la fuite des cerveaux et les inégalités en matière d’éducation

Afin de renforcer la base de connaissances de l’Europe au niveau local et régional et de soutenir la reprise après la crise de la COVID-19, le Comité européen des régions (CdR) intensifiera sa coopération avec les services de la Commission européenne dans les domaines de la recherche et de l’innovation, de l’éducation et de la culture. Un nouveau plan d’action conjoint des deux institutions vise à mettre à la disposition des régions et des villes les données et les connaissances les plus récentes et à les soutenir dans la lutte contre la fracture de l’innovation, la fuite des cerveaux et les inégalités en matière d’éducation, et dans la mise en œuvre des priorités politiques de l’UE telles que le pacte vert.

S’exprimant lors de la réunion du 25 novembre de la commission SEDEC du CdR, Mariya Gabriel , commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, a déclaré: «Les régions et les villes jouent un rôle essentiel dans la réalisation de nos transitions écologique et numérique. Le plan d’action conjoint et le plan de travail de la plateforme d’échange de connaissances renouvelée que le Comité des régions et la Commission adoptent aujourd’hui sont les éléments constitutifs de notre stratégie européenne de la connaissance et se concentrent sur des solutions concrètes pour améliorer la vie des citoyens.»

Apostolos Tzitzikostas , président du Comité européen des régions, a déclaré: «Rapprocher l’Europe des citoyens, construire des communautés régionales et locales durables, résilientes et innovantes et défendre nos valeurs par le truchement de l’éducation et de la culture: telles sont nos principales priorités. Le plan d’action que nous avons signé avec la commissaire Gabriel nous soutiendra dans la réalisation de ces objectifs.»

Anne Karjalainen (Finlande/PSE), présidente de la commission SEDEC du CdR, a déclaré: «Pour garantir la cohésion, la reprise durable et une transition sans heurts vers une économie neutre en carbone en Europe, il est essentiel d’ancrer fermement au niveau local et régional les actions dans les domaines de l’éducation, de la recherche et de l’innovation et de la culture. Le plan d’action conjoint reflète pleinement la volonté politique de promouvoir des actions conjointes sur le terrain, en favorisant des synergies fortes entre les politiques et les instruments, de sorte qu’aucune personne ni aucun endroit ne soient laissés pour compte.»

La pandémie de COVID-19 a mis en avant les efforts de recherche et les solutions innovantes dans le secteur des soins de santé, ainsi que dans d’autres domaines de la société. Afin de stimuler encore le développement d’écosystèmes régionaux d’innovation, l’un des éléments clés du plan d’action est l’approfondissement de la plateforme d’échange de connaissances (PEC), une initiative du CdR et de la Commission européenne couronnée de succès. Elle sera dotée d’une dimension stratégique et pleinement alignée sur les priorités de l’ Espace européen de la recherche (EER) , telles qu’annoncées par la Commission dans sa récente communication sur le sujet.

La PEC 2.0 vise à aider les villes et les régions à devenir des moteurs actifs du changement et des champions de l’innovation, à valoriser les nouvelles connaissances créées dans le cadre d’ Horizon Europe , et à multiplier la portée de l’EER et rapprocher ses principaux concepts et messages des citoyens. Le CdR participera à la cartographie des écosystèmes de connaissances dans l’ensemble de l’UE pour former les «ERA hubs» (pôles de l’EER) , des structures réunissant les parties prenantes régionales.

«Les “ERA hubs” peuvent être une opportunité pour donner une pleine reconnaissance institutionnelle aux écosystèmes régionaux et pôles d’innovation, et valoriser pleinement une approche territorialisée de la science et de l’innovation. Mais ils ne doivent pas être limités à un outil dédié à la réduction du fossé d’innovation; ils peuvent devenir un excellent cadre pour faire émerger des projets collectifs de recherche et d’innovation fédérant dans une démarche ascendante plusieurs écosystèmes régionaux et pôles d’innovation», a souligné le rapporteur du CdR, Christophe Clergeau (France/PSE), membre du conseil régional des Pays de la Loire. Son projet d’avis sur la communication relative à un nouvel espace européen de la recherche a été examiné lors de la réunion de la commission SEDEC.

Le plan d’action prévoit également que le CdR joue un rôle de premier plan à l’appui des cinq missions d’Horizon Europe , par exemple en établissant des partenariats et des réseaux entre les régions et les villes. Il souligne en outre que les régions et les villes peuvent jouer un rôle de catalyseur pour promouvoir les synergies entre Horizon Europe et les fonds de la politique de cohésion.

Par ailleurs, le projet pilote « La science à la rencontre des régions » sera étendu pour soutenir l’élaboration de politiques fondées sur des données scientifiques aux niveaux régional et local, ainsi que la coopération et l’échange de bonnes pratiques entre les régions. Le centre commun de recherche de la Commission européenne aidera les régions et les villes en leur fournissant davantage de données infranationales.

Dans le domaine de l’éducation et de la culture, les deux institutions s’engagent à recenser les inégalités en matière d’éducation, notamment en ce qui concerne l’accès à l’apprentissage en ligne. Le plan prévoit une forte participation des villes et des régions à la coalition «Éducation pour le climat», dont l’objectif est de promouvoir l’éducation à la durabilité environnementale, ainsi qu’à la mise en œuvre du plan d’action actualisé en matière d’éducation numérique . Il envisage également la promotion conjointe des valeurs, des identités et de la citoyenneté européennes au moyen de l’éducation et de la culture aux niveaux régional et local.

Informations complémentaires:

La commission SEDEC est la commission de la politique sociale, de l’éducation, de l’emploi, de la recherche et de la culture du CdR. La réunion du 25 novembre s’est tenue entièrement à distance en raison de la situation sanitaire en Europe. Outre l’ avis de Christophe Clergeau sur l’EER , trois autres projets d’avis ont été présentés pour adoption:

Stratégie européenne en matière de compétences en faveur de la compétitivité durable, de l’équité sociale et de la résilience

Csaba Borboly (Roumanie/PPE), rapporteur de l’avis et président du conseil du județ de Harghita, a déclaré:«Les collectivités locales et régionales jouent un rôle important dans le soutien à l’éducation, à l’intégration de la main-d’œuvre et aux initiatives en matière de compétences au niveau local. Force est toutefois de reconnaître qu’en raison des écarts numériques et économiques entre les régions, l’approche “universelle” n’est pas viable. Par conséquent, nous devons coopérer étroitement avec les institutions de l’UE, les PME et toutes les parties prenantes, et les fonds doivent parvenir rapidement aux collectivités locales et régionales et aux acteurs locaux pour que les stratégies et plans d’action locaux puissent être menés à bien.»

Soutenir l’emploi des jeunes – Un pont vers l’emploi pour la prochaine génération – Renforcer la garantie pour la jeunesse

Romy Karier (Luxembourg/PPE), rapporteure de l’avis et membre du conseil municipal de Clervaux, a déclaré: «La proposition relative au renforcement de la garantie pour la jeunesse revêt une importance particulière dans le contexte de la crise de la COVID-19, qui a un effet disproportionné sur les jeunes. Les collectivités locales et régionales peuvent faire le lien entre différentes parties prenantes telles que les établissements d’enseignement, les organisations de jeunesse et les services publics de l’emploi, afin de soutenir la mise en œuvre effective de la garantie pour la jeunesse, ce qui devrait déboucher sur des emplois stables et durables.»

Le redémarrage des secteurs de la culture et de la création

Giuseppe Varacalli (Italie/Renew E.), rapporteur de l’avis et membre du conseil municipal de Gerace, a déclaré: «Les secteurs de la culture et de la création représentent à eux seuls 4,2 % du PIB européen et, avec les activités connexes, ce pourcentage dépasse largement les 5 %. Malgré le recours aux nouvelles technologies, bon nombre d’acteurs de ces secteurs n’ont pas pu poursuivre leurs activités pendant la crise de la COVID-19, étant donné que celles-ci reposent pour la plupart sur une présence physique. Dans notre avis, nous demandons à l’Union de jouer un rôle de levier pour permettre aux États membres d’utiliser l’ensemble des fonds et mesures disponibles afin de soutenir la culture, en veillant à ne laisser personne de côté.»

Les quatre avis seront examinés et adoptés lors de la session plénière du CdR de février 2021.

Pour ouvrir la voie à une reprise juste et inclusive après la crise de la COVID-19, les régions et les villes renforcent également leur coopération avec la direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion (DG EMPL) de la Commission européenne. À l’issue d’un débat avec Joost Korte , directeur général de la DG EMPL, les membres de la commission SEDEC ont adopté un plan définissant des domaines spécifiques de coopération renforcée autour du sommet social de Porto (mai 2021), du plan d’action pour la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux et de la stratégie européenne en matière de compétences . Le CdR est à même de faciliter l’échange d’informations et de bonnes pratiques en ce qui concerne l’utilisation des ressources de REACT-UE et du Fonds social européen plus à l’appui des mesures en faveur de l’emploi des jeunes, et de promouvoir le dialogue entre les collectivités locales et régionales dans le cadre de l’élaboration de concepts de lutte contre le chômage des jeunes en étroite collaboration avec les partenaires sociaux.

La réunion de la commission SEDEC a eu lieu lors de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Vous trouverez ici la déclaration de la présidente de la commission SEDEC, Anne Karjalainen , et de la rapporteure du CdR, Concha Andreu .

Contact:

Lauri Ouvinen

Tél. +32 473536887

lauri.ouvinen@cor.europa.eu

Share: