Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Les défis à relever et les solutions pour les régions à revenu intermédiaire dans le cadre de la politique de cohésion de l'Union après 2020  
Logo of the CoR

 

 

MANIFESTATION DE HAUT NIVEAU SUR
"Les défis à relever et les solutions pour les régions à revenu intermédiaire dans le cadre de la politique de cohésion de l'Union après 2020"

La dernière crise financière mondiale et ses conséquences ont exposé de nombreuses régions et villes européennes à des modèles variés de croissance non durables. La mondialisation a une incidence très différenciée sur les territoires de l’Union européenne. Certains sont bien placés pour tirer parti des nouvelles opportunités qu’elle offre, d’autres sont frappés par des pertes d’emplois, une stagnation des salaires et une diminution de leurs parts de marché sous l’effet de l’évolution vers des secteurs plus avancés sur le plan technologique de concurrents produisant à faibles coûts. La transition industrielle, souvent à l’œuvre dans les États membres les plus riches et dans des régions à revenu intermédiaire, lance un certain nombre de défis économiques et sociaux, notamment en matière de promotion de l’innovation et de création de PME dans de nouveaux secteurs en croissance ainsi que de développement de nouvelles compétences chez les travailleurs.

L’Union européenne accorde une importance considérable à la politique de cohésion, qui représente près d’un tiers du budget de l’Union et qui a pour visée de réduire les disparités de développement entre les différentes régions tout en comblant le retard des régions les moins favorisées (article 174 du TFUE). Toutefois, au cours des dernières années, plusieurs régions dont le PIB par habitant est proche de la moyenne de l’Union semblent prises au «piège du revenu intermédiaire».

La présente manifestation vise à insuffler un nouvel élan à la discussion en cours sur l’avenir de la politique de cohésion au-delà de 2020, en s’appuyant sur les objectifs atteints jusqu’à ce jour, et en prenant la mesure des défis qui doivent être relevés par une catégorie de transition regroupant des régions à revenu intermédiaire dont le PIB par habitant se situe dans une fourchette située entre 75 % et 100 % de la moyenne de l’UE-27.

Il s’agit d’un événement organisé conjointement par le Comité européen des régions, en étroite collaboration avec le gouvernement régional de Wallonie et dans le cadre de la campagne politique intitulée «Alliance pour la cohésion» qui vise à défendre une politique régionale forte dans le nouveau cadre financier pluriannuel après 2020.

 

ORDRE DU JOUR
 
 

14.00: Enregistrement

14.30 – 15.00: Allocutions d'ouverture

Présidence: Petr Osvald, président de la commission COTER du Comité européen des régions, conseiller municipal de la ville de Plzeň (Czech République tchèque)

  • Karl-Heinz Lambertz, président du Comité européen des régions
  • Willy Borsus, ministre-président de la Wallonie (Belgique)

15.00 – 16.30: Les défis auxquels sont confrontées les régions à revenu intermédiaire et les solutions apportées à la politique de cohésion après 2020

Modérateur: Sami Andoura, chef d’équipe, Centre européen de stratégie politique (CESP), Commission européenne

Cette session examinera les questions et problèmes particuliers auxquels sont confrontés ces territoires en ce qui concerne leur développement économique, social et territorial, notamment l’impact de la mondialisation, du commerce et des modèles économiques. Plusieurs régions dont le PIB par habitant est proche de la moyenne de l’Union semblent prises au «piège du revenu intermédiaire». Les orateurs intervenant lors de cette session s’emploieront également à expliquer les raisons pour lesquelles la politique de cohésion devrait continuer de soutenir des projets en matière de croissance et d’emploi en faveur des régions en transition, en mettant en avant des solutions innovantes en réponse à des questions telles que le changement climatique, la transition énergétique, l’inclusion sociale, etc.

Discours d’introduction: Lena Andersson Pench, Director, DG REGIO, Commission européenne

Intervenants:

  • Michael Schneider, secrétaire d’État, représentant du land de Saxe-Anhalt auprès de l’État fédéral (Allemagne)
  • Nicolas Lebas, vice-président chargé des affaires européennes, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’aménagement du territoire, région des Hauts-de-France (France)
  • Maria de Diego, adjointe au ministre régional sur l’aménagement du territoire et les relations institutionnelles, Castille-et-León (Espagne)
  • Christian Illedits, président du parlement du land de Burgenland (Autriche)

Débat avec le public

16.30-16:45: Conclusions

 

Petr Osvald, président de la commission COTER du Comité européen des régions, conseiller municipal de la ville de Plzeň (République tchèque)

16:45 – 18.30: Réception de mise en réseau

Lien vers le webstreaming: https://livestream.com/corlive1/events/8156015

Dispositions relatives à l’interprétation: 5/5: DE/EN/FR/ES/IT

 

ENREGISTREZ-VOUS ICI
avant le 16 avril 2018


Contact:
Organizer: COTER Secretariat
Partager: