Cliquez ici pour obtenir une traduction automatique du texte ci-dessous.
Consultation écrite des parties prenantes: «Une nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe»  

RÉVISÉ

L’Europe a toujours été le berceau de l’industrie. Tout au long de son histoire, l’industrie a démontré sa capacité à conduire le changement. Aujourd’hui, l’industrie est confrontée en Europe à un besoin de transition vers la durabilité et la numérisation, qui a de plus en plus d’incidence sur tous les domaines d’action. La communication COM(2020) 102 final intitulée «Une nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe» présentée par la Commission, se propose de relever ces défis. Ladite stratégie a pour objectif de stimuler la compétitivité de l’Europe et de renforcer son autonomie stratégique dans un contexte d’instabilité géopolitique et de renforcement de la concurrence mondiale.

La communication s’articule autour de trois priorités essentielles: premièrement, préserver la compétitivité de l’industrie européenne au niveau mondial ainsi que des conditions de concurrence équitables au niveau national et international; deuxièmement, parvenir à la neutralité climatique de l’Europe à l’horizon 2050; et troisièmement, façonner l’avenir numérique de l’Europe. La stratégie examine les éléments moteurs essentiels de la transformation industrielle de l’Europe, et propose un ensemble complet d’actions à venir.

Tout en reconnaissant la pertinence des collectivités locales et régionales, la communication ne leur accorde pas la place qu’elles méritent. Le CdR fait état de cette situation dans son avis intitulé «Une approche territorialisée de la stratégie de politique industrielle de l’Union européenne» [adopté les 26 et 27 juin 2019 – rapporteure: Jeanette Baljeu (NL/RE)], dans lequel il souligne l’importance du rôle joué par les échelons local et régional dans la stratégie industrielle, ainsi que leur apport crucial pour mettre en place une approche territorialisée.

Le CdR:

  • fait observer qu’une approche territorialisée requiert des réseaux et des grappes de coopération performants; souligne également qu’une coopération interrégionale de ces derniers est essentielle pour produire des synergies et pour obtenir la masse critique nécessaire de co-investissements afin de déployer l’innovation dans les chaînes de valeur industrielles partout en Europe;
  • met en exergue le rôle de premier plan que jouent les collectivités régionales et locales pour mettre activement en place la nécessaire coopération interrégionale et transfrontalière;
  • demande que l’UE intensifie son soutien aux grappes et écosystèmes régionaux dans le cadre des investissements interrégionaux en faveur de l’innovation;
  • estime qu’il incombe un rôle important à la collaboration paneuropéenne et interrégionale s’agissant de concrétiser les possibilités de l’économie circulaire et neutre en carbone.

La stratégie a été publiée avant que l’on ne s’aperçoive des conséquences extrêmement négatives que la pandémie de COVID-19 aurait sur l’industrie dans son ensemble. Par conséquent, elle ne mentionne aucun des effets potentiels de la crise, et partant, elle doit être adaptée ou révisée.

Le CdR adoptera un avis intitulé «Une nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe», élaboré par Jeanette Baljeu (NL/RE), rapporteure, sur la base du document de la Commission portant le même titre, très probablement lors de sa session plénière des 1er et 2 juillet 2020.

Mme Baljeu souhaiterait explorer avec vous un certain nombre de questions auxquelles vous êtes invités à réagir par écrit. Le CdR jouant ici le rôle de facilitateur dans la conduite de cette consultation. Cette dernière s’articule autour des questions ci-dessous: Mme Baljeu vous invite cordialement à répondre en adressant vos courriers électroniques à l’adresse suivante: econ@cor.europa.eu avant le 14 mai 2020.

Questions:

La rapporteure souhaiterait attirer votre attention sur les thèmes suivants, qui structurent la nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe:

  1. Neutralité climatique – la transition écologique
  2. Leadership numérique – la transition numérique
  3. Compétitivité à l’échelle mondiale

La rapporteure sollicite votre avis sur les questions suivantes:

  1. Quel devrait être l’axe du développement des écosystèmes industriels européens, y compris à la lumière de la situation actuelle de la COVID-19?
  2. À votre avis, faut-il que la Commission adapte les règles de concurrence et le cadre des aides d’État aux nouvelles évolutions technologiques et mondiales du marché? Si oui, pourriez-vous nous citer un exemple?
  3. De quelle façon la position des collectivités locales et régionales pourrait-elle être renforcée par la nouvelle stratégie industrielle? Quel pourrait être, en l’occurrence, le rôle des membres du Comité européen des régions?
  4. Qu’est-ce qui serait nécessaire selon vous pour garantir une concurrence équitable, que ce soit à l’échelle mondiale ou au sein du marché intérieur de l’Union?
  5. Quel rôle devraient jouer les collectivités locales et régionales dans le cadre du pacte pour les compétences pour garantir une transition numérique inclusive dans l’industrie?
  6. Pensez-vous que les priorités que fixe la Commission sont les bonnes? Que faudrait-il davantage mettre en avant? Quels sont les manques? ​

 


Contact:
Contact Person: Claudia Moser
Organizer: ECON Secretariat