L'Assemblée de l'UE des représentants régionaux et locaux
Actualités
Le CdR défend une approche globale en vue de trouver un équilibre satisfaisant entre vie professionnelle et vie familiale en Europe
​Pedro Sanz - Henk Kool

La commission de la politique économique et sociale du Comité des régions prône à Logroño un engagement résolu en faveur de l'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale au niveau européen. Des contrats de travail plus flexibles et égalitaires, un accès facilité aux congés pour motifs personnels et une approche globale, telles sont les principales recommandations émises par les collectivités régionales et locales européennes.

Le président du gouvernement régional de La Rioja, Pedro Sanz Alonso (ES/PPE), accompagné du vice-président de la commission ECOS et échevin de la ville de La Haye, Henk Kool (NL/PSE), ont inauguré aujourd'hui à Logroño le séminaire "Équilibre entre vie professionnelle et vie privée: une responsabilité partagée", organisé par la commission de la politique économique et sociale (ECOS) du Comité des régions (CdR).

Dans son intervention, le président du gouvernement régional de La Rioja a affirmé que "le seul moyen d'établir un réel équilibre entre vie familiale et vie professionnelle" est que l'ensemble des administrations et des acteurs économiques et sociaux "adoptent une approche globale" et il a défendu l'idée que la conciliation entre vie professionnelle et vie privée est "un devoir de la société et une responsabilité partagée qui peut contribuer à une croissance intelligente, durable et inclusive de l'Union européenne". C'est pourquoi, a-t-il indiqué, le gouvernement de La Rioja a adopté diverses mesures destinées à favoriser et à développer la participation des femmes au marché du travail, à éviter que la nécessité de concilier vie professionnelle et vie familiale ne fasse obstacle à l'accès à l'emploi, que les congés pour motifs personnels répondent à une réelle volonté et que l'égalité entre les hommes et les femmes dans le domaine du travail soit réelle et effective, "parce que l'égalité est un indéniable facteur de compétitivité".

Pedro Sanz a précisé qu'en matière d'emploi et de relations de travail, 52 femmes travaillant dans le secteur privé ont bénéficié l'an dernier à La Rioja du programme d'aide pour la promotion du droit à bénéficier d'un congé parental. De même, il a indiqué que six entreprises ont bénéficié d'un régime d'aide cofinancé par le Fonds social européen pour la mise en œuvre de plans d'action positive durant les années 2012 et 2013 et il a précisé que ces six plans concernent 120 travailleurs, dont 66 femmes. Le président du gouvernement de La Rioja a signalé que d'importantes activités de conseil et de suivi sont également menées afin d'assurer l'égalité salariale entre les hommes et les femmes et d'éradiquer toute forme de discrimination entre les sexes. À cet égard, le gouvernement régional est intervenu dans 192 cas portant sur des questions de recrutement et dans 24 négociations de conventions collectives. S'agissant de l'administration publique de La Rioja, où six employés sur dix sont des femmes, Pedro Sanz a indiqué que son gouvernement a mis en place des mesures visant à favoriser l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale, comme le télétravail.

Pour sa part, le vice-président de la commission ECOS, Henk Kool, a rappelé qu'"il n'existe pas une formule unique et valable pour tout le monde lorsqu'il s'agit d'assurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie familiale". "Pouvoir offrir des mesures plus flexibles et innovantes en vue de concilier ces aspects essentiels relève d'une responsabilité partagée entre divers intervenants. D'une part, c'est aux acteurs sociaux qu'il revient d'assurer la gestion d'horaires de travail plus flexibles. Les collectivités locales et régionales se doivent quant à elles d'offrir des services publics plus adaptés. La responsabilité de l'Union européenne réside dans sa capacité à encourager les États membres à accorder à l'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale une place essentielle dans leur agenda", a-t-il indiqué.

Principales conclusions du séminaire

  • Pour pouvoir atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020, il est nécessaire de garantir la mise en œuvre de politiques visant à concilier vie professionnelle et vie familiale.
  • Il importe d'orienter les politiques visant à concilier vie professionnelle et vie familiale vers des formes pouvant contribuer à l'intégration des femmes et par conséquent à l'égalité entre les hommes et les femmes.
  • Les tendances démographiques actuelles obligent à reconsidérer les rôles de genre et à promouvoir des contrats de travail plus souples et égalitaires.
  • Il y a lieu de soutenir le travail réalisé par Eurostat concernant les indicateurs de qualité de vie et par l'OCDE, avec son initiative "Vivre mieux".
  • Il convient de mieux reconnaître la responsabilité des collectivités locales et régionales dans la conception, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques menées dans des domaines comme la garde d'enfants et le soin aux personnes âgées, l'éducation et les services sociaux, les services de l'emploi.
  • Les collectivités locales et régionales jouent également un rôle clé en ce qui concerne la création de réseaux locaux favorisant les bonnes pratiques et l'apprentissage mutuel dans la recherche d'un meilleur équilibre entre vie familiale et vie professionnelle.

La responsabilité en matière de conciliation entre vie professionnelle et vie familiale doit être partagée entre les travailleurs, la famille, les acteurs sociaux, les collectivités locales et régionales et l'ensemble des services publics et privés. Seule une approche globale prenant en compte toutes les perspectives permettra d'instaurer une société socialement et économiquement durable et qui place les personnes et leurs familles au cœur de ses politiques.

Contacts:

Flor Raposo
Prensa del gobierno de La Rioja
Tel. +34 94 129 1117
www.larioja.org

Nieves Tejada Castro
Tel. +32 282 2239

Informations connexes