Groupement européen de coopération territoriale (GECT)

EGTC logoGroupement européen de coopération territoriale: un outil pour faciliter la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale

Les GECT ont été institués en 2006 par le Parlement européen et le Conseil avec l'appui politique du Comité des régions. Ils permettent aux collectivités locales et régionales des différents États membres de coopérer plus efficacement, par exemple, en leur offrant la possibilité de demander et de gérer directement les financements européens.

Le rôle des GECT

Les GECT servent à organiser et gérer des actions de coopération transfrontalière, transnationale ou interrégionale, cofinancées ou non par l'UE.

Qui peut constituer un GECT?

Un GECT doit réunir des partenaires issus d'au moins deux États membres de l'UE, et notamment des:

  • collectivités territoriales
  • administrations centrales
  • organismes de droit public
  • associations

Quelques exemples de missions qu'un GECT peut remplir

  • organisation d'un service sanitaire ou de transport transfrontalier
  • gestion des projets transfrontaliers et interrégionaux en matière de développement durable (innovation et technologies, protection de l'environnement, etc.)
  • consolidation de la cohésion économique et sociale à travers les frontières.
     

Le rôle du Comité des régions

  • rôle consultatif dans le domaine de la coopération transfrontalière
  • soutien politique des GECT et de leurs activités
  • évaluation des progrès des GECT et promotion de l'échange de bonnes pratiques grâce au travail d'un groupe d'experts
  • collecte des informations sur les statuts et les conventions relatives aux GECT.

Pour plus d’informations, visitez le portail des GECT.